Du recyclé pour purifier l’eau

 La technologie présentée par l’ambassadeur d’Israël au Cameroun hier peut couvrir un village d’au moins 300 personnes pour trois ans au maximum.

La technologie de purification de l’eau mise sur pied par les entreprisses israéliennes sont en réalité du recyclé. En effet, tout est parti des milliers de filtre utilisé dans les centres de dialyse pour les personnes ayant une insuffisance rénale.

La plupart du temps, après utilisation, ces filtres ne sont plus utilisés. Une start-up israélienne a donc mis au point un procédé visant à recycler ce matériel pour purifier, cette fois, de l’eau. Et c’est ainsi qu’un dispositif manuel ne disposant pas d’électricité peut permettre d’avoir de l’eau potable et sans microbe désormais. C’est ainsi que l’ambassadeur a lui-même vanté les prouesses de cette technologie qui pourrait bénéficier au Cameroun.

Techniquement, ce dispositif a une capacité opérationnelle de 8 litres par minute et ne nécessite ni d’électricité, ni d’additifs chimiques pour fonctionner. L’eau à purifier peut être recueillie dans les rivières, les  lacs, la pluie ou toute autre source, avec garantie d’être purifiée de bactérie, de virus et de tout microbe susceptible d’infecter cette eau.

Il existe également une formule de Nuf Filtration qui fonctionne à l’aide de l’énergie solaire et ne requiert plus le système manuel pour filtrer l’eau. Cette formule produit environ 1,5m3 d’eau, en fonction de l’exposition au soleil.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie