Amical: les Etalons dominent les Lions

 Le Cameroun a été battu hier en France par le Burkina Faso 1-0.

Read also : CAN Total Energies 2021 : la CAF rassure

Un match sans enjeu. On le savait déjà pour cette rencontre amicale disputée hier entre le Cameroun et le Burkina Faso. On pourrait presque penser, dans ce cas, que la défaite des Lions indomptables, 1- 0 au stade Pierre Brisson, dans la banlieue parisienne, est anecdotique.

Read also : Lutte contre le chômage: Une nouvelle initiative voit le jour

Le seul intérêt de ce match, hormis l’incidence au classement FIFA, est qu’il était l’occasion pour les joueurs convoqués de se faire remarquer par le prochain sélectionneur des Lions indomptables. Ce dernier, dont le nom est toujours attendu, devrait en effet visionner la rencontre selon les informations du Team press officer, Vincent de Paul Atangana.

Read also : Hémodialyse : la prise en charge a repris

Et ce Cameroun-Burkina Faso constituait dans ce sens une bonne base de travail pour le prochain patron du banc de touche des Lions indomptables.

Read also : Exécution du budget d’investissement public : performance appréciable en 2020

En attendant, c’est Alexandre Belinga qui menait la danse avec un Onze de départ inédit. Avec notamment André Onana dans les buts, le « bleu » Pierre Kunde Malong au milieu de terrain et Stéphane Bahoken en attaque. Pour l’occasion, Sébastien Siani arborait le brassard de capitaine.

Read also : Fête nationale du 20 mai : communion spirituelle

Il faut dire que le technicien a également pallié plusieurs forfaits (Benjamin Moukandjo, Karl Toko Ekambi, Carlos Kameni, Fabrice Ngah, Allan Nyom). En face, le sectionneur des Etalons Paulo Duarte a pu compter sur une bonne partie du groupe présent à la CAN 2017.

Read also : Dépistage des voyageurs : soupçons de trafic des résultats

C’est d’ailleurs l’une des révélations de la compétition, Bertrand Traoré, qui a inscrit l’unique but de la partie à l’heure de jeu. A noter que Clinton Njie a manqué un penalty alors que Paulo Duarte a été expulsé en fin de rencontre. Mais comme on l’a dit, tout cela semble anecdotique dans un environnement toujours flou.

Read also : 49e Fête nationale : pas de cérémonies officielles

Il n’y a plus qu’à espérer que le Cameroun montre un tout autre visage lors de sa prochaine sortie officielle, en septembre prochain, dans le cadre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2019, face aux Comores. On imagine bien que d’ici là, beaucoup de choses auront changé au sein de la tanière.

Read also : Lutte contre le coronavirus : la situation se stabilise à nouveau

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category