Banque africaine de Développement: l’augmentation du capital autorisée

 C’est l’une des principales résolutions adoptées vendredi dernières au terme des rencontres marquant les 53es réunions annuelles de l’institution.

Le rideau est tombé vendredi à Busan en Corée du Sud sur la 53e édition des réunions annuelles du groupe de la Banque africaine de Développement (BAD). Des travaux axés sur le thème « accélérer l’industrialisation de l’Afrique », une vingtaine de résolutions a été prise par le conseil des gouverneurs.

L’une des plus importantes est l’autorisation d’une ouverture de discussions par le comité consultatif des gouverneurs, en vue de l’augmentation général du capital, pour « permettre à la banque de répondre à ses besoins futurs en capital ordinaires et d’atteindre ses objectifs de développement », peut-on lire dans le communiqué final.

L’évaluation des réformes pour accroître les capacités de la banque à réaliser ses objectifs est également présentée comme un préalable à cette recapitalisation.

En rapport avec le thème des assises de Busan, le conseil des gouverneurs encourage la BAD à poursuivre, en collaboration avec les partenaires au développement, la recherche d’idées nouvelles pour « développer, financer et accélérer la transformation économique de l’Afrique ».

C’est dans cette veine  que l’une des dernières sessions programmées à Busan a porté sur « le partage d’expériences entre l’Afrique et l’Asie pour une croissance durable et inclusive ». Pour le Dr Naoyuki Yoshino, doyen de l’institut de la Banque asiatique, si la Corée du sud a atteint son niveau actuel, c’est grâce à la promotion de l’épargne locale qui est réinvestie sur place, à la promotion des Pme, au financement des start-ups, à l’éducation, entre autres.

L’autre information à retenir de Busan concerne la situation financière de la Banque. Au 31 décembre 2017, la banque totalise 8,8 milliards de dollars approuvés pour 249 opérations, avec « un taux record » de décaissement de 7,7 milliards de dollars.

Rendez-vous a été pris du 20 au 24 mai 2019 à Malabo en Guinée équatoriale, pour les 54e réunions annuelles. Mais avant de se séparer, les délégués encore présents à Busan ont célébré la journée de l’Afrique, en primant de jeunes africains ayant séduit un jury par des textes sur le thème « l’Afrique de mes rêves », et un show culturel animé par les stylistes Alphadi et Pathé’O, ainsi que le musicien Richard Bona qui a surchauffé l’auditorium du centre d’exposition et de conférences de Busan.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie