Election de Sylvestre Naah Ondoua au Sénat: la Mefou-et-Afamba remercie Paul Biya

Les forces vives de ce département et de nombreux invités ont participé à une messe d’action de grâces, dite samedi dernier à Yaoundé par Mgr Jean Mbarga.

Samedi 2 juin dernier, le gratin politico-administratif du département de la Mefou-et-Afamba s’est retrouvé à Yaoundé, Bastos, à l’occasion d’une messe d’action de grâces. Reçues chez le vice-président du Sénat, Sylvestre Naah Ondoua, les forces vives ont prié pour le président Paul Biya, la paix et la stabilité du Cameroun.

Elles ont aussi remercié le chef de l’Etat, président national du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), d’avoir investi leur frère, Sylvestre Naah Ondoua, d’abord en qualité de tête de liste du parti aux sénatoriales dans la région du Centre et plus tard, d’avoir présenté sa candidature à la prestigieuse position de vice-président du Sénat.

La session de plein droit terminée et à quelques jours de la deuxième session ordinaire du parlement, le moment était bien indiqué pour implorer des grâces du Tout-puissant au président de la République.

L’archevêque de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga, célébrant principal, a invité l’assistance à s’inspirer de la vie de Jésus Christ. Ce dernier a consacré son existence à servir et à s’occuper des autres.

« Faites don de votre vie aux autres, partagez, c’est ainsi que votre passage sur terre sera indélébile chez vos contemporains et sera transmis aux générations à venir », a plaidé le prélat dans son homélie.

Un message destiné aux militants du Rdpc de la Mefou-et-Afamba, aux élites de cette contrée, dont les ministres Luc Magloire Mbarga Atangana, Clémentine Ananga Messina, mais aussi à plusieurs membres du gouvernement disséminés dans l’assistance.

Entre autres, le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, le ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, Marie-Thérèse Abena Ondoua, née Obama, le ministre des Petites et Moyennes Entreprises, Laurent Serge Etoundi Ngoa et Benoît Ndong Soumhet, secrétaire d’Etat à l’Education de base, le delégué général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele.

De nombreux parlementaires et autres anciens membres du gouvernement ont joint leur voix à cette messe d’action de grâce.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie