Conservation de la biodiversité: les droits des peuples autochtones pris en compte

Les acteurs viennent d'évaluer la mise en œuvre du plan triennal 2017-2019 à Bertoua.

Dans sa volonté de parvenir à un développement  durable et inclusif, en matière de conservation de la biodiversité et de protection des droits fondamentaux des populations autochtones, le Cameroun a adopté en avril 2017 le plan triennal de protection des droits desdits peuples.

C'est un outil de veille sociale axé sur des actions prioritaires en leur faveur. Dans la région de l'Est, il s'agit des Bakas, peuples de la forêt. Les 31 mai et le 1er juin dernier, les acteurs se sont retrouvés à Bertoua pour évaluer la mise en œuvre de ce plan triennal. D'après le Dr Rosalie Aboutou, secrétaire général du ministère des Affaires sociales, cette protection des droits repose sur des axes clairs.

Entre autres, le renforcement du cadre juridique, des capacités socioéconomiques des populations autochtones, l'élaboration de la cartographie des peuples autochtones et la synergie d'action des acteurs intersectoriels.

Pour Hanson Njiforti, le directeur de WWF Cameroun, des efforts sont faits par cet organisme sur le terrain dans ce sens. Et ceci se traduit notamment par la  création de forêts communautaires comme à Moloundou en faveur des Bakas, la construction de salles de classe et de forages dans ces vallées où vivent ces peuples autochtones.

C'est de la sorte, selon lui, que ces droits des peuples autochtones peuvent être sauvegardés sans altérer l'impératif de la conservation de la nature. Un enjeu qui interpelle tout le monde. Les deux variables sont donc à concilier.

Mais dans le souci d'aller de l'avant, les participants ont convenu de procéder à une plus grande appropriation dudit plan, de suivre avec rigueur le plan d'action des travaux du comité intersectoriel, mais aussi et surtout de mettre sur pied un mécanisme de suivi étroit de ce plan triennal, afin qu'après 2019, lorsqu’on fera le compte, les droits des peuples autochtones soient améliorés et la biodiversité sauvegardée.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie