Coopération Cameroun-Suisse: la double imposition en discussion

 Les pourparlers en vue de sa suppression entamés à Berne lundi dernier par le ministre Louis Paul Motaze et le conseiller fédéral Ueli Maurer à Berne.

Lundi dernier, 4 juin 2018, Louis Paul Motaze, ministre des Finances, en visite de travail en Suisse, a été reçu par le conseiller fédéral Ueli Maurer à Berne. Selon des médias suisses, les deux ministres ont abordé des questions financières et fiscales.

Des discussions techniques approfondies en vue de la possible conclusion d’une convention contre les doubles impositions ont alors été engagées. Lesquelles discussions font suite à l’annonce faite en avril dernier par l’ambassadeur de Suisse au Cameroun, Pietro Lazerri.

En effet, au cours de l’inauguration d’une nouvelle unité de production laitière à Douala, l’ambassadeur de Suisse avait annoncé que son pays et le Cameroun allaient entamer des pourparlers, en vue de parvenir à un accord contre la double imposition des entreprises des deux pays.

Selon le diplomate suisse, cet accord permettra de booster la compétitivité des entreprises suisses et camerounaises. Il faut dire qu’en l’absence d’une convention formelle entre les deux pays, les entreprises se trouvant sur les deux territoires payent automatiquement les impôts dans les deux pays. 

Par conséquent, en cas de conclusion d’un accord contre la double imposition, les impôts payés dans l’un des pays par une entreprise présente sur les deux territoires, sont pris en compte dans l’autre pays et limiteraient ainsi les charges fiscales. Permettant à n’en point douter un déploiement plus important.

Les discussions entre Louis Paul Motaze et Ueli Maurer ont également porté «  sur des thèmes d’actualité sur le plan international ainsi que sur les défis régionaux en matière financière et fiscale », peut-on lire sur le site officiel du Conseil fédéral suisse.

Un sujet d’importance, dans la mesure où, en raison de son potentiel de croissance, l’Afrique représente pour la Suisse un marché d’avenir prometteur dans le domaine des prestations financières et des investissements.

Les mêmes sources indiquent que lors de leur entretien, les deux ministres des Finances ont réaffirmé que les deux pays souhaitaient continuer à améliorer leurs relations financières et économiques.

Louis Paul Motaze a également profité de son séjour pour faire la promotion de la destination Cameroun en Suisse sur le plan de la finance et des investissements, notamment dans les activités de banque correspondante ou le renforcement des capacités où le pays fait des progrès.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie