Mefou-et-Afamba: plus de 60 millions de F mobilisés

Les élites de ce département, réunies à Mfou vendredi dernier, envisagent de financer la prochaine campagne présidentielle avec ces fonds.

Read also : CHAN 2020 : le Maroc dans l’histoire

La Mefou-et-Afamba accélère les préparatifs de la prochaine présidentielle. Vendredi 8 juin dernier, la délégation départementale permanente du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), que préside le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, était en conclave à l’Hôtel de ville de Mfou avec les élites et responsables politiques des huit arrondissements.

Read also : Accident de Santchou : deux ministres sur les lieux

Les contributions volontaires pour faire face aux dépenses liées à la prochaine campagne présidentielle se poursuivent. La cagnotte rassemblée ce jour-là atteint désormais 61 800 000 F. Et s’agissant du scrutin, la Mefou- et-Afamba a déjà appelé à la candidature du président Paul Biya à la prochaine élection présidentielle.

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

Vendredi dernier, à la fin de la concertation et de la collecte de fonds, un nouvel appel a été adressé au président national du RDPC. Pour le vice-président du Sénat, Sylvestre Naah Ondoua, « Le président Paul Biya est le choix idéal ».

Read also : Développement de la sous-région : on reparle du financement des projets intégrateurs

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Clémentine Ananga Messina soutient quant à elle qu’« il faut ratisser l’électorat dans tous nos villages afin qu’aucune voix ne manque au décompte final ». Le ministre Luc Magloire Mbarga Atangana a engagé séance tenante la mobilisation des militants et sympathisants du RDPC.

Read also : Loi de finances 2021 : de grandes innovations fiscalo-douanières

Des moyens ont été remis aux présidents des sections du parti de Afanloum, Assamba, Awaé, Edzendouan, Esse, Mfou, Nkolafamba et Soa pour effectuer des descentes sur le terrain. Il s’agira d’appuyer et faciliter l’inscription des citoyens non encore enregistrés sur le fichier électoral. Le département compte pour le moment 90 000 inscrits.

Read also : Mise en place des exécutifs régionaux : le jour-j

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category