Sommet Trump-Kim Jong-un: rencontre historique à Singapour

Les dirigeants américain et nord-coréen se retrouvent ce mardi matin sur l’île de Sentosa pour discuter des questions sécuritaires et de l’arsenal nucléaire nord-coréen.

Read also : Conseil d’administration : Blaise Moussa aux commandes

L’île singapourienne de Sentosa, «île de la tranquillité», est depuis ce matin au centre du monde.  En raison de la tenue en ce lieu du face-à-face historique Donald Trump-Kim Jong-un. Après plusieurs mois de tension, les présidents américain et nord-coréen avaient rendez-vous au Capella, un palace parmi les plus luxueux de Singapour, à 9 h locales (2 h, heure du Cameroun).

Read also : Barrage de Nachtigal : la sérénité de retour

Au menu de la rencontre, les questions d’ordre sécuritaire et le désarmement nucléaire de la Corée du nord. Washington souhaite que Pyongyang abandonne et dévoile son programme nucléaire. Les Etats-Unis demandent également à la Corée du Nord de garantir qu’elle ne fera plus de recherches visant à posséder l’arme nucléaire. En clair, Donald Trump réclame une dénucléarisation «complète, vérifiable et irréversible» du pays de Kim Jong-un.

Read also : Elite One: Retrouvailles Canon -Tonnerre

En retour, les Etats-Unis entendent assurer la sécurité à la Corée du Nord et lui promettent des aides économiques, une fois qu’elle aura renoncé complètement à ce programme. Car, depuis qu’il est engagé dans un vaste programme d’armement nucléaire, le pays de Kim Jong-un croule sous le poids des sanctions internationales.

Read also : Formations dispensées à l’étranger; 17 faux diplômes, 23 rejets

De son côté, Pyongyang qui se dit favorable depuis plusieurs semaines à une dénucléarisation, souhaiterait que celle-ci se fasse par étapes. En contrepartie, la Corée du Nord attend également des Etats-Unis le retrait de leurs troupes de Corée du Sud où sont cantonnés pas moins de 28 500 soldats américains.

Read also : Campagne cacaoculture 2020-2022: 4 millions de plants disponibles

Comme pour témoigner de sa bonne foi et son intention à tenir parole, la Corée du Nord ne manque pas d’évoquer le démantèlement du site nucléaire de Punggye-ri, le 24 mai dernier devant une vingtaine de journalistes étrangers. Opération présentée comme le point de départ de ce renoncement dans le cadre de ses efforts de détente.

Read also : Council Police: Decentralisation Minister Puts Order

Depuis 2006, Pyongyang a effectué avec succès ses six essais nucléaires consistant en une série de tunnels creusés sous le mont Mantap, dans le nord-est de la Corée du Nord. Inédit et historique, le sommet de  l’île de Sentosa marque le dégel d’une longue relation faite de méfiance et de défiance mutuelle entre Washington et Pyongyang.

Read also : Vaccin contre le Covid-19: Les éclairages du gouvernement

La rencontre Donald Trump-Kim Jong-un est la première d’un dirigeant américain en exercice avec un leader nord-coréen depuis plusieurs décennies.

Read also : Lionnes indomptables: Les leçons d’une élimination

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category