CPI: liberté provisoire pour Bemba

La Cour pénale internationale (CPI) a décidé hier de la remise en liberté provisoire de l’ancien vice-président congolais, Jean-Pierre Bemba. Acquitté vendredi dernier pour «crimes de guerre» et «crimes contre l’humanité», l’opposant congolais n’est pas pour autant au bout de ses problèmes judiciaires. L’opposant congolais devra encore attendre l’audience du 4 juillet prochain et la décision devant fixer sa peine dans l’affaire de subornation de témoins.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie