Romelu Lukaku: l’artificier belge

 Grâce à ses deux réalisations face au Panama lundi dernier, l’attaquant a permis aux Diables rouges d’assurer leur première sortie.

Il aura fallu attendre la deuxième mi-temps du match Belgique-Panama, lundi après-midi, pour voir Romelu Lukaku sortir de sa chrysalide comme un papillon. L’attaquant de Manchester United avait été transparent lors de la première manche du premier match des Diables rouges en Coupe du monde. Dans cette seconde partie, il inscrira d’ailleurs deux buts en moins de 10 minutes (69e et 75e).

D’abord avec une tête piquée sur une passe de son coéquipier Kevin de Bruyne. Ensuite, sur un puissant tir après une autre passe, cette fois-ci, d’Eden Hazard. Des réalisations qui ont permis à son équipe de gagner la rencontre sur le score de 3 buts à 0. Cerise sur le gâteau, il sera désigné Homme du match. 

Bâti comme une armoire, Romelu Lukaku impressionne par sa vitesse et sa vivacité. Puissant et efficace, il aime les duels. Celui qui a été élu meilleur joueur du mois de mars par les supporters de Manchester United fait ainsi une belle entrée en compétition. Lui qui a souvent été critiqué par les supporters belges et même en club pour ses prestations en deçà des attentes.

Il devient en tout cas le cinquième joueur belge à inscrire deux buts dans un match de coupe du monde. Grâce à sa performance de lundi, Lukaku se positionne comme un élément décisif dans une équipe des Diables rouges offensive. Avec les «Reds Devils », il aura marqué 27 buts à l’issue de la saison sportive, un record pour l’attaquant de 25 ans.

Désormais, le joueur originaire de RDC sera l’homme à abattre par les défenses des prochains adversaires de la Belgique que sont la Tunisie et l’Angleterre.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie