« Pas vu » à la télé

Pour ceux qui voudront suivre les différents rencontres de la coupe du monde 2018 en mode local, surtout demandez le programme à l’avance. Car si la fibre patriotique de beaucoup s’est allègrement gargarisée des annonces de retransmission « exclusive et intégrale » des matchs, vendus à grands coups de spots d’abord par Canal 2, et ensuite par la CRTV, la réalité vécue par les téléspectateurs devant leur canapé est un peu plus nuancée.

Au-delà de « l’exclusivité » finalement partagée entre les deux médias, il faudra aussi repasser pour « l’intégralité ». Si les plateaux sports et les programmes spéciaux sont en effet quotidiens, la diffusion proprement dite des matchs est plus aléatoire.

Vous voulez suivre Allemagne-Mexique le dimanche sur Canal 2 ? Raté, Tchop-Tchop et son Jambo sont bien en place. Envie de regarder les exploits d’Eden Hazard et de la Belgique contre le Panama sur Crtv ? Vous vous contenterez à la place des sons cadencés de Tenor dans « Top Music ».

Car dans le contrat de confiance entre nos médias nationaux et leur public, beaucoup ont zappé les fameuses petites mentions en bas de page. Une quarantaine de matchs seulement sur les 64 prévues seront effectivement retransmis par la Crtv, et 32 pour Canal 2.

Et comme on imagine que les 16 matchs de la phase éliminatoire où les affiches sont souvent plus intéressantes seront priorisées, le gros des affiches non diffusées (soit deux matchs sur trois donc), se fait pendant la présente phase des poules.

Et, à moins de rester en permanence scotché sur les antennes pour suivre les bandes annonces, bonne chance pour savoir à l’avance si tel ou tel match sera regardable sur un des « Canal 237 ».

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie