Exposition: des clichés contre le mariage des enfants

Le vernissage de l’exposition « Paroles de filles » a été organisée le 18 octobre dernier par le Haut-commissariat du Canada, à Yaoundé. 

Read also : Médias : la crédibilité de l’information en question

Le Haut-commissariat du Canada, l’Institut français du Cameroun (IFC) et le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) ensemble pour lutter contre les mariages précoces et forcés au Cameroun. Présidée par Marie Thérèse Abena Ondoua, ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille (Minproff), « Paroles de filles » rapporte les histoires passées sous silence des filles confrontées aux méfaits du mariage d’enfants et qui cherchent à faire valoir leurs droits. Conçue par l’ « Organisme Filles, Pas Épouses », l’exposition a été présentée par René Cremonese, haut-commissaire du Canada au Cameroun, avec l’appui des partenaires comme le l’UNFPA, l’Unicef et l’Institut français du Cameroun. 

Read also : Oil Transportation : New Quay Goes Operational

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category