Affaires: plus de 20 000 entreprises créées en six ans

Un rapport rendu public par l’Institut national de la Statistique indique que le secteur tertiaire à lui seul est représenté à 88,8%.

Au classement de 2015 des entreprises modernes au Cameroun, on comptait 23 427 structures. Soit un peu plus de 6000 de plus qu’en 2014 et environ plus de 10 000 plus qu’en en 2010. La 4é édition du répertoire et démographie des entreprises modernes en 2016 indique qu’au cours de cette année, le Cameroun comptait 28 872 structures modernes.

D’après cette étude, plusieurs raisons expliquent cette situation. Il s’agit notamment d’une meilleure couverture du champ, la formalisation des entreprises existantes, les créations de nouvelles entreprises personnes physiques, la mise à jour de l'identifiant unique. Au-delà de ces facteurs, il faut dire que cette performance est le résultat des nombreuses réformes engagées par le gouvernement pour faciliter la création des entreprises.

Avec les Centres de formalités de création d’entreprises (outil mis en place pour simplifier les procédures de création des entreprises) par exemple, on dénombre 15 219 entreprises créees dans ce cadre, soit un accroissement de 15,8% par rapport à l’année précédente.

La dynamique va donc aller croissante avec l’accompagnement des structures telles que l’Agence de promotion des Pme, la Banque des Pme, etc. Dans les détails, les entreprises modernes implantées au Cameroun s’illustrent davantage dans le secteur tertiaire. Selon l’Ins, sur 100 entreprises, 89 exercent des activités du tertiaire. Lesquelles sont concentrées dans les branches commerce de gros et de détail et réparation des véhicules, mais aussi des « activités fournies principalement aux entreprises ».

Pour ce qui est du secondaire, sont fortement représentées dans ce classement, les entreprises de Btp et les structures faisant dans les activités manufacturières telles que la fabrication de produits à base de céréales, fabrication de papier, de carton et d’articles en papier ou en carton, imprimerie et reproduction ». La branche « sylviculture et exploitation forestière » se taille la part du lion dans le secteur primaire représenté dans ce classement des entreprises modernes en 2016 à 1,1%.

Pour ce qui est des emplois, c’est encore le secteur tertiaire qui employait le plus en 2016 avec 63,5% suivi du secondaire 26,1% et du primaire 10,4%. En 2016, le chiffre d’affaires généré par les entreprises est de 11 551 milliards contre 11 010 milliards de F dont 1742 milliards de F générés par les Pme en 2015.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie