Données statistiques sur l’enseignement supérieur

A – Les structures opérationnelles - Huit universités d’Etat (Bamenda, Buea, Douala, Dschang, Maroua, Ngaoundéré, Yaoundé 1, Yaoundé 2);

- 5 incubateurs d’entreprise (FASA, ENSP, ESSEC, SS et St Jérôme de Douala) ;

- 230 établissements privés d’enseignement supérieur ;

- 4 établissements sous la tutelle académique du ministère de l’Enseignement supérieur (ENSPT, ENSTP, INJS, ANAFOOT) ;

- 2 campus numériques (Douala et Ngaoundéré);

- Ecoles doctorales (dans toutes les universités d’Etat) ;

B – Les acteurs - 4 518 enseignants : Professeurs, maîtres de conférences, chargés de cours, assistants; contre 4 081 en 2012 ;

- 92 attachés d’enseignement et de recherche (ATER) et moniteurs ;

- 380 technologues habilités à dispenser des enseignements technologiques et professionnels (HDTP) ;

- 4 293 personnels d’appui - 520 000 étudiants en 2018

C – Les compétences offertes au système productif - Ingénierie polytechnique, scientifique et numérique (14 établissements publics et 24 privés. 5 000 ingénieurs et 4 800 techniciens supérieurs formés par an) ;

- Ingénierie minière et extractive (5 établissements publics et un institut privé. 300/an) ;

- Ingénierie agricole, pastorale, halieutique, sylvicole, environnementale (3 établissements publics et 4 instituts privés. 270/an) ;

- Ingénierie économique et des affaires (10 établissements publics et 115 privés. 15 500 diplômés /an) ;

- Ingénierie juridique, politique et administrative. (4 établissements ; 2 filières publiques ; 20 instituts privés. 4 900/an) ;

- Formation médicale (humaine et vétérinaire), pharmaceutique, bucco-dentaire, médico-sanitaire et biomédicale (6 établissements publics (4 facultés et 2 filières) et 44 instituts privés. 500 médecins, 150 pharmaciens, 150 médecins dentistes, 5 000 bio-médicaux et médicaux-sanitaires/an) ;

- Ingénierie communicationnelle (3 établissements publics ; 6 établissements privés. 600/an)…

D – Les facilités spéciales offertes par le chef de l’Etat : - Allocation spéciale pour la modernisation de la recherche universitaire en faveur de tous les enseignants-chercheurs des universités d’Etat ;

- Primes à l’excellence académique pour les étudiants les plus méritants (universités publiques et privées) ;

- Statut particulier pour les personnels d’appui des universités d’Etat ;

- Subvention d’investissement et de fonctionnement pour les universités d’Etat…

Source : MINESUP

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie