Youssoufa Daouda n’est plus

Le PCA de l’Université de Maroua s’est éteint ce jour 12 septembre 2018 à Yaoundé des suites d’un accident de circulation.

L’Université de Maroua est en deuil. Au sein de l’administration de cette institution, il est difficile d’arracher un mot à quelques autres responsables de cette institution ce jour.

Et pour cause, la disparition brutale de Youssoufa Daouda, président du Conseil d’administration de cette Université des suites d’un accident de circulation survenu à l’entrée de Yaoundé, sur l’axe Douala-Yaoundé.

Une nouvelle qui s’est répandue en mi-journée comme une traînée de poudre dans la ville. Pourtant, le 27 juillet dernier lorsqu’il présidait la 19ème session du Conseil d’administration de l’université de Maroua consacrée à l’adoption des comptes de l’année académique 2017-2018, l’homme affichait une forme rassurante son âge avancé.

Ce matin la nouvelle de sa brusque disparition a pris tout le monde de court. Youssoufa Daouda né à Garoua le 29 septembre 1942. Une ville dans laquelle il a effectué ses études primaires et entamé son second cycle qu’il a achevé au lycée Leclerc de Yaoundé.

Après l’obtention de son baccalauréat en sciences expérimentales en 1962, la même année, il réussit le concours d’entrée à l’Ecole fédérale supérieure d’agriculture de Nkolbisson. De là, il en sort nanti du diplôme d’ingénieur agronome.

Par la suite, il effectuera un stage en économie rurale à l’Institut des hautes études d’économie rurale de Paris de 1967 à 1969. Puis à la faveur du remaniement du 3 juillet 1972, il entre au gouvernement comme ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales.

Il quittera ce poste ministériel un an plus tard pour occuper celui du Développement industriel et commercial. Deux ans plus tard, il se voit confier le ministère de l’Economie et du plan.

Le dernier poste qu’il occupe au sein du gouvernement est celui de la Fonction publique. Par la suite, Youssoufa Daouda va  servir à la Camair en qualité de directeur général.

L’accident de circulation qui l’a emporté est survenu hier à l’entrée de Yaoundé, sur l’axe Douala-Yaoundé.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie