Joseph Kadji Defosso: la reconnaissance de la Nation

Décédé le 23 août dernier en Afrique du Sud, l’industriel sera inhumé samedi prochain à Bana à l’issue des obsèques officielles décidées par le président de la République.

Aux grands hommes, la patrie reconnaissante ! C’est ainsi qu’il faut sans doute comprendre les obsèques officielles décidées par le président de la République, Paul Biya en l’honneur de Joseph Kadji Defosso, membre titulaire du Comité central du RDPC, opérateur économique et maire de la commune de Bana. Le chef de l’Etat sera personnellement représenté à ces obsèques par Marcel Niat Njifenji, président du Sénat.

Décédé en Afrique du Sud le 23 août 2018 des suites de maladie à l’âge de 95 ans, la dépouille de celui que ses proches appelaient affectueusement « Père » ou « Patriarche », voire « Patron » a été accueillie hier aprèsmidi à la Base aérienne de Douala. Ensuite c’est à l’usine UCB, dans la zone industrielle de Bassa que le cortège funèbre s’est dirigé, afin d’y recevoir l’hommage de ses collaborateurs.

« Jusqu’au bout, il venait ici. Jusqu’à la fin, il tenait à faire le tour de ses usines. Nous avons tenu à lui rendre hommage », confie un responsable marketing approché par CT.

Après l’usine, c’est à la résidence du défunt à Bonanjo que la dépouille a été conduite et déposée. Sous une fine pluie, le cortège fait son entrée dans la concession, où une chorale s’activait depuis un moment en louanges. A ce moment, l’émotion étreint les personnes présentes.

L’hommage, toujours. Le cercueil du patriarche est déposé dans l’emplacement destiné à cette fin, entouré de gerbes de fleurs, et adjoint d’une croix. Au pied de celleci, un portrait du disparu. Un mini service religieux a été organisé tout de suite après. Joseph Kadji Defosso sera inhumé après-demain, samedi à Bana, la ville dont il était le maire en présence du représentant personnel du chef de l’Etat.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie