Lutte contre la cécité:des avancées majeures

Constat fait hier à Yaoundé au cours de la session du Comité national de lutte contre la cécité, présidée par le secrétaire d’Etat à la Santé publique, Alim Hayatou

Les chiffres de l’OMS indiquent que 180 millions de personnes dans le monde souffrent de handicaps visuels. L’on dénombre 31 millions d’aveugles dans le monde, dont sept millions en Afrique. Pourtant à en croire l’OMS, 80% des cas de cécité  sont évitables. Selon le ministère de la Santé publique, la cataracte est la première cause de cécité au Cameroun.

« La cécité est d’un impact néfaste aux plans communautaire, social et économique », a reconnu le secrétaire d’Etat à la Santé, Alim Hayatou. C’était hier à Yaoundé, au cours des assises du Comité national de lutte contre la cécité. Une session organisée dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la vue. Evènement organisé cette année sous le thème : « Soins oculaires à notre portée ».

Face à l’ampleur du phénomène, le Cameroun  s’est arrimé à l’initiative  « 2020 le droit à la vue », mis en place en 1999 par l’Organisation mondiale de la Santé. Cet engagement s’est traduit par l’adoption du plan national stratégique, dont la deuxième phase couvrant la période de 2015 à 2019, a été évaluée hier par le Comité national de lutte contre cette maladie.

Des avancées significatives ont été enregistrées en matière de prévention et de lutte contre la cécité. La qualité des soins a notamment été améliorée, à travers les formations continues des ressources humaines. Le rapport présenté par le coordonnateur de lutte contre la cécité, Pr Lucienne Bella Assumpta mentionne entre autres résultats, la disponibilité d’une carte de soins oculaires, le développement d’un plan national d’intégration des soins oculaires dans le système de santé, la multiplication des campagnes de sensibilisation.

En dépit de ces avancées, des défis restent à relever. Notamment, la question de la collecte des données, la disponibilité de l’eau potable dans les zones endémiques, le relèvement des plateaux techniques, le financement de soins oculaires, la poursuite renforcement des capacit des ressources humaines. gouvernement a pris l’engagement de poursuivre la mise œuvre des stratégies de lut contre la cécité, en favorisant l’accès de tous aux soins oculaire.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category