Hötel de ville de Yokadouma: le fruit de la redevance forestière

L'impressionnant bâtiment d'un coût total de 659 millions de F a été inauguré le 02 octobre 2018 par le ministre de la Décentralisation et du Développement local

Ce joyau architectural est le fruit des fonds issus de la redevance forestière reversés par l'État aux collectivités territoriales décentralisées. Un défi que s'est fixé l'exécutif communal de Yokadouma, a déclaré Gaston Richard Sassabeno Metindi, maire de ladite commune, Ceci, a-t-il ajouté, dans le but de prouver non seulement à l'opinion publique, que cette ressource peut aider à financer les projets de grande envergure, comme l'atteste le nouvel Hôtel de ville de Yokadouma qui se dresse fièrement en plein centre-ville du cheflieu du département de la Boumba-et-Ngoko, mais aussi, impliquer les populations à la base, dans la gestion durable des ressources naturelles.

Par ailleurs, le maire Metindi a tenu à rendre un vibrant hommage à plusieurs acteurs ayant joué un rôle important pour la construction du nouveau siège municipal de Yokadouma. Au président de la chambre administrative de l'Est qui a œuvré dans le but d'évacuer toutes les péripéties pouvant empêcher la reprise des travaux ayant connu un arrêt à un moment. Dans son allocution, le ministre de la Décentralisation et du Développement local, Georges Elanga Obam s'est félicité de voir l'aboutissement d'une telle réalisation qui s’est faite sur fonds propres. Il a d'ailleurs saisi l'occasion pour lancer un appel à d'autres communes du Cameroun.

« Elles doivent créer la richesse qui leur permet de réaliser les choses qui participent au développement local, parce qu'elles améliorent les conditions de vie de leur de leurs citoyens. (...) C'est la preuve que quand un maire veut se doter d'un équipement qui profite à sa communauté, il le fait » a-t-il déclaré.

Il a promis d'accompagner la commune de Yokadouma qui s'est proposée d'être la commune pilote pour accueillir toutes les expérimentations de ce que fera le MINDDEVEL pour mieux faire asseoir le processus de décentralisation au Cameroun.

La coupure du ruban symbolique a été faite par le ministre Georges Elanga Obam, qu'entouraient le gouverneur de la région de l'Est, Grégoire Mvongo, le préfet de la Boumba-et-Ngoko, Valéri Norbert Kuela, et le maire de Yokadouma. C'est par une visite guidée du nouvel Hôtel de ville de Yokadouma que s'est achevée la cérémonie d'inauguration.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie