Maroc-Cameroun: bataille de leadership

La confrontation de ce jour à Casablanca entre les Lions de l’Atlas et les Lions indomptables permettra de clarifier la situation à la tête du groupe B des éliminatoires de la CAN 2019

Le stade Mohammed V de Casablanca accueille cette fin de journée l’affiche Maroc-Cameroun. Si la rencontre compte pour la cinquième et avant-dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019, l’enjeu est principalement le fauteuil de leader du groupe B. En effet, un point sépare les deux sélections nationales.

Les Lions indomptables, en tête avant ce match, comptent huit points contre sept pour les Marocains. Une victoire de l’un ou l’autre modifiera le visage de cette poule. Tandis qu’un match nul entérinera le statu quo. Au match aller, le 10 juin 2017 à Yaoundé, le Cameroun avait dominé son adversaire sur le score de 1 but à 0.

C’est certainement compte tenu de l’enjeu de la rencontre que la fédération royale marocaine a choisi le stade du Wydad. Cette infrastructure est la préférée du sélectionneur national du Maroc, Hervé Renard. Pour lui, c’est un stade qui porte non seulement chance aux Lions de l’Atlas, mais surtout il y a la présence de ce public prêt à pousser ses poulains à se surpasser. C’est sans compter sur la fougue et la détermination des Lions indomptables qui n’ont certainement pas l’intention de laisser filer la première place du groupe.

Certes, c’est le Cameroun qui abrite la prochaine édition, mais surtout, ils ont une réputation et un titre de Champions d’Afrique à défendre. Les Lions indomptables sont arrivés lundi dernier à Casablanca. L’effectif du sélec tionneur national Clarence Seedorf est complet. On note l’absence de Vincent Aboubakar et Ambroise Oyongo Bitolo, blessés.

Depuis leur arrivée, on observe deux séances d’entrainement, la première se déroulant en mijournée, et la deuxième en début de soirée. Quand la séance est unique, elle a lieu systématiquement dans la soirée. Pendant ce regroupement, le staff technique a notamment mis l’accent sur les tests physiques et médicaux.

Des exercices de possessions de balles n’étaient pas en reste. Ainsi que le travail tactique sur les coups de pied arrêtés. Il faudra donc être adroit aussi bien lors de l’exécution des coups de pied de coin que des coups francs. Un travail de coordination technique de passe a également été fait.

Autant de dispositions qui permettront à la sélection nationale du Cameroun de développer un jeu fluide. Le coup d’envoi du central gabonais, Eric Arnaud Otogo Castane sera donné à 20h aussi bien à Yaoundé qu’à Casablanca.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category