Dodi, héros des tout-petits

La petite tortue, personnage principal d’un film d’animation créé par Michèle Bilong en partenariat avec la Fondation Chantal Biya, promeut les bonnes mœurs.

Rien de tel qu’une tortue affectueuse pour rappeler aux enfants les bienfaits du vivre-ensemble. Un groupe de petits chanceux a pu assister à la première du film d’animation en 2D « Les aventures de Dodi la tortue », produit et réalisé par l’écrivaine Michèle Bilong, en partenariat avec la Fondation Chantal Biya. L’événement s’est déroulé en présence de la Secrétaire générale de la Fondation Chantal Biya, Habissou Bidoung, représentante personnelle de la première dame, des responsables du ministère des Arts et de la Culture, de personnalités du sport et de la culture, parmi lesquelles les footballeurs Roger Milla et Rigobert Song Bahanag, mais aussi le musicien Elvis Kemayo. Ce dernier a d’ailleurs offert une prestation avec son célèbre titre : « Ô Cameroun ». « Les aventures de Dodi » est une œuvre conçue sur mesure pour faire la promotion des valeurs morales et civiques, de l’éthique et du multiculturalisme. Les enfants, c’est l’avenir, et leur inculquer des bases du savoir-vivre le plus tôt possible est la solution pour bâtir une société forte. Les tout-petits, premiers convives de la salle Canal Olympia mercredi dernier à Yaoundé, ont dégusté des extraits de la série d’animation. « Dodi à la ferme », « Dodi rend la ville propre », « Dodi à la boulangerie », « Dodi et la sécurité », « Dodi va à la CAN », « Dodi et les légendes du football ». Une sélection parmi la dizaine d’épisodes déjà produits par Michèle Bilong et son équipe. Cette professionnelle de la petite enfance, promotrice d’un groupe scolaire basé à Douala, met ainsi à l’écran son ouvrage du même nom. Elle propose alors des mini-programmes autour de l’hygiène, la salubrité, la politesse, la protection de l’environnement, entre autres, pour éduquer tout en distrayant. La stratégie fonctionne bien. Dans la salle, les enfants reprennent en chœur les paroles du générique, seulement après avoir découvert deux épisodes ! Dodi est devenu tout de suite leur meilleur ami. Le but recherché par la créatrice de cette petite tortue sympathique semble-t-il, est atteint. « J’ai choisi le patronyme Dodi car je pense que ce petit nom reste imprimé dans la conscience des toutpetits et prend tout son sens à sa
simple lecture », rappelle Michèle Bilong. Le moment fatidique de cette après-midi cinématographique est enfin arrivé avec la projection du court-métrage « Dodi au village ». 22 minutes au cours desquelles les principes d’honnêteté et de solidarité sont dépeints, sous fond de partage, mais aussi de cohabitation entre cultures et coutumes entre les peuples de différentes origines. Pour l’occurrence, les « peuples » sont en réalité des animaux vivant en communauté, dans un esprit de partage.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie