Cameroun-Kenya: des Lionnes solides

Les Camerounaises ont fait le show pour s’imposer dimanche à Yaoundé face au Kenya en amical (2-1).

Du spectacle, du suspense, des buts, une fin de match folle... Il fallait être dimanche au stade Omnisports de Yaoundé pour le match retour Cameroun-Kenya. Ce n’était qu’un match amical, préparatoire à la Coupe d’Afrique des nations prévue dans moins de deux semaines à Yaoundé et Limbé. Mais les Lionnes indomptables et le public en ont fait une question d’honneur. Histoire de renouer le lien quelque peu brouillé depuis le dernier match de la sélection nationale de football féminin dans l’antre du stade Ahmadou Ahidjo, en octobre 2015, contre le Zimbabwe (les Lionnes perdaient alors leur ticket pour les J.O de Rio 2016 malgré la victoire 2-1). Pour l’occasion, d’ailleurs plusieurs membres du gouvernement étaient visibles dans les tribunes. La joie des plus de 20 000 spectateurs présents éclate au coup de sifflet final du central, Thérèse Nteme Zoa, avec cette victoire des Lionnes sur les Harambee Starlets 2-1.
Pourtant, ce fut loin d’être une partie de plaisir pour l’équipe d’Enow Ngachu. Si celle-ci prend le match à bras-le-corps dès l’entame, Ngono Mani et autres Ngo Mbeleck n’arriveront pas à vraiment inquiéter la défense adverse. Au contraire, en confiance, les Kenyanes vont se montrer incisives, manquant de peu d’ouvrir le score à la 31e mn sur une action de la capitaine, Mary Kinuthia. Mais la gardienne Annette Ngo Ndom envoie le ballon en corner.  Il faut attendre la 40e mn et une faute sur Ngono Mani pour que cette dernière libère un stade qui n’en pouvait plus de réclamer des buts (1-0). En seconde période, on recherche toujours Agnès Nkada sur les côtés mais sans succès. Physiquement, les Harambee Starlets tiennent le défi. Et sur une belle action de contre, le Kenya égalise à la 55e mn par l’entremise de Vivian Aquino, rentrée quelques minutes plus tôt. La suite, c’est un pressing des Camerounaises qui finit par payer à la 82e mn sur un joli centre de Ngo Back Batoum, qui venait également de rentrer en jeu. La gardienne Samantha Akinyi relâche le ballon qui traverse la ligne pour le 2-1. Jacquette Ada ne fera que pousser le cuir au fond des filets.
Après avoir battu le Kenya au match aller à Nairobi (1-0), les Lionnes ont donc confirmé au cours d’une rencontre qui s’apparentait à une répétition de ce qu’on vivra pendant la CAN. Il reste quelques deux semaines au staff camerounais pour améliorer les manquements. Le milieu de terrain, par exemple, a beaucoup souffert, n’arrivant pas souvent à alimenter l’attaque de bons ballons en première mi-temps. La défense a parfois semblé attentiste, se laissant surprendre à plusieurs reprises. Par contre, on aura apprécié les rentrées de Ngo Back Batoum et Ada, qui ont apporté de la percussion et de l’animation au jeu camerounais. Il faudra encore un peu de temps pour huiler les automatismes mais le spectacle fait déjà saliver.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie