Nord : une offre touristique étoffée comme jamais

Malgré des parcs moins fréquentés la région a amélioré l’attraction de ses autres sites et présente de bons plans pour ces fins d’années.

Le long de l’axe Garoua – Maroua, une beauté de paysages à perte de vue. Sur les massifs montagneux dessinant le décor, le subtil mélange alterné de roches granitiques aux formes imposantes et de vastes étendues de verdure, est un régal pour le regard. De temps en temps au milieu du tableau, des sarés en paille sèche, ces habitations traditionnelles typiques de la zone sahélienne, rajoutent du pittoresque alors que des troupeaux de bétails esseulés complètent la couleur locale de cette fresque. Au Nord Cameroun, l’attraction touristique commence souvent par le voyage lui-même. Sur le tronçon de la nationale N°1 qui traverse la région, deux des principaux parcs du pays (Bouba Ndjidda, parc de la Bénoué) dévoilent leurs premiers charmes et mêmes quelques-uns de leurs « locataires », lorsque singes, élands ou antilopes traversent furtivement la route. Pendant longtemps, ces aires protégées ont été le principal pôle d’attraction pour les visiteurs. Du fait d’un contexte sécuritaire délicat, la région a dû réaménager son offre en développement de nouveaux aménagements pour valoriser ses autres sites.

On a longtemps regretté que la Bénoué avec son plan d’eau si pittoresque, n’ait pas des aménagements conséquents pour doper son attractivité touristique. Les travaux que vient de réaliser le ministère du Tourisme, ont changé la donne. Lagdo en tête, les charmes du principal fleuve de la région du Nord gagnent en en attrait. Une station nautique moderne, constituée d’une jetée en bois à deux voies, attenante à un espace détente où les visiteurs prendront du plaisir à siroter un pot autour des mini-boukarous aménagés suivant le modèle culturel du septentrion, pour faire office de tables au design original. Et derrière, deux bâtiments dont l’un servira de restaurant pour expérimenter les saveurs du bon poisson frais de Lagdo, les pieds dans l’eau et dans le confort. Avant éventuellement, puisque c’est une station nautique, des balades en bateau sur le plan d’eau. Le versant de la Bénoué à Garoua, l’arrondissement de Garoua 3e (Bockle) n’a pas été oublié.

Sinon, le Mayo Louti et ses charmes devraient encore rencontrer bien du succès. Les gorges de Kola, site incontournable qui polarise les escapades avec ses dédales creusés à travers la roche par le passage des eaux, pour former l’un des plus impressionnants labyrinthes naturels du pays. Ou encore le Nguma, danse Guidar des seins nus, qui devrait encore cette année, faire partie des principales attractions du festival Guidar de ce mois de décembre.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category