Jour de l'an: Une ambiance festive

La première matinée de 2019 a démarré en fanfare et trompette à Yaoundé.

Fleurs en main, coups de sifflet, couplets de musiques accompagnés de pas de danse. Ce n’es tpoint le chant du coq, encore moins le ronflement des moteurs des voitures qui ont réveillé les habitants de Mbankolo à Yaoundéce premier janvier. Mais plutôt des refrains de bonne année repris par des jeunes enfants ainsi quedes adultes. « Nous avons commencéau quartier Essos. Nous visitons les familles, les amis et les connaissances afin de leur présenter les voeux de Nouvel an. Nous allons faire le tour d’environ cinq quartiers avant de nous reposer», précisent les frères Rostand et Gaël Essono.Dans les maisons, un accueil particuliere st réservé aux visiteurs. Des bonbons, biscuits, jus et de l’argent en espèces sont offerts aux enfants qui font le porte-à-porte. Chez les Ayuk au quartier Tsinga dans l’arrondissement de Yaoundé II, le père de famille estassis avec des paquets de bonbons et des cannettes des boissons gazeuses à l’entrée de sa maison. Il les offre à volonté à tous ses visiteurs.Dans les rues et les lieux publics, l’ambiance est également festive. Si certains secteurs sont calmes, d’autres à l’instar d’Essos ou de Mvog-Ada sont plongés dans l’ambiance de la fête. Jusqu’au petit matin, les traces d’une longue nuit animée sont encore visibles. Dans les débits de boisson, l’on peut apercevoir certains qui dorment encore devant leurs bouteilles. Certains se sont oubliés dans les rigoles. Comme pour dire que la fête était belle.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category