Mali: une brigade et une prison attaquées

Les assaillants encore non-identifiés ont fait libérer des prisonniers et attaqué une banque dans la localité de Banamba au nord du pays. 

Les forces de défense et de police maliennes étaient lundi à la recherche d’un gendarme et d’un surveillant de prison après l’attaque survenue dans la nuit de dimanche à lundi à Banamba, localité située à près de 140 km au nord de Bamako. Des hommes lourdement armés ont attaqué la gendarmerie et la prison et fait sortir des détenus. Selon des témoins, les assaillants se sont scindés en trois groupes pour mieux attaquer les points stratégiques de la ville. Au cours de cette incursion, certains ont forcé un coffre-fort après l’attaque d’une banque.  Les mêmes sources affirment que confrontés aux hommes armés, les assaillants ont replié avec un nombre assez élevé après la libération des détenus. Des témoins disent avoir entendu ces derniers parler les langues peul et tamasheq et repartaient vers la région du Sahel occidental vers la Mauritanie. 
Un élu de la localité qui s’est exprimé sous couvert d’anonymat a laissé entendre que  les hommes armés à bord d'une dizaine de véhicules ont débarqué dans la ville de Banamba la nuit en tirant en l'air. «Tout porte à croire qu'ils avaient infiltré la ville la veille», a-t-il ajouté. Une source sécuritaire a affirmé que deux véhicules de la gendarmerie ont été saisis par les hommes armés. Hier, en matinée, d’importants renforts étaient arrivés à Banamba. Le groupe, quant à lui, n’avait pas encore été identifié et les autorités de Bamako n’avaient pas encore communiqué sur cette attaque.  
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie