Ibrahim Talba Malla : nouveau challenge des Marchés publics

La nomination d’Ibrahim Talba Malla au poste de ministre délégué à la présidence chargé des Marchés publics a été saluée par une immense joie et des prières.

Ibrahim Talba Malla a franchi le portail de sa résidence située au quartier Santa Barbara, avant-hier, à 15 heures 15 minutes. Il venait alors de la cité balnéaire Limbé où il exerçait les fonctions de directeur général de la Société nationale de raffinage (SONARA). Laquelle a célébré sa promotion, la veille, jusqu’à 2 heures du matin. Celui-ci a dû quitter Limbé samedi matin pour regagner la capitale Yaoundé.

Dès qu’il a franchi le seuil de sa résidence, il a  été accueilli par une foule en liesse, au son des tambours. Beaucoup louaient les mérites du président de la République, Paul Biya, qui a  eu la sagesse de désigner Ibrahim Talba Malla comme ministre en charge des Marchés publics.  Souriant et détendu, il a salué tous ceux qui étaient venus le rencontrer. Certains ont rapidement occupé un siège dans la résidence. Tandis que d’autres ont pris position pour rendre grâce à Dieu qui a permis à ce que le président de la République élève Ibrahim Talba Malla à une fonction ministérielle. « Je voudrais d’abord dire merci à Monsieur le président de la République qui m’a toujours témoigné sa confiance et sa considération », a souligné le ministre délégué à la présidence chargé des Marchés publics. Il a ajouté : « Les marchés publics sont liés  aux investissements et à la dette publique pour booster la croissance, les emplois, la décentralisation et le développement local ».  Ibrahim Talba Malla s’engage donc à veiller sur la qualité de la dépense publique dans le secteur  des marchés publics. Il s’engage  également à faire en sorte que tous les acteurs des marchés publics jouent efficacement leur rôle afin d’accroître les investissements dans notre pays et améliorer les conditions de vie des populations.

Ibrahim Talba Malla sait à quoi s’en tenir. Originaire du département du Mayo Sava dans la région de l’Extrême-Nord,  cet inspecteur principal des Impôts est  né en 1954. Son brillant parcours académique et sa riche expérience professionnelle l’ont conduit par le passé à occuper notamment les fonctions de directeur général de la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH) et de directeur général de la Société nationale de raffinage (SONARA). Au plan politique, Ibrahim Talba Malla est membre titulaire du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais(RDPC) .Il exerce également les fonctions de Secrétaire à l’Organisation de ce parti. C’est donc un responsable pétri d’expérience qui hérite du portefeuille des marchés publics.       

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category