Complexe sportif d’Olembé: on en reparle

Le sujet a été évoqué mardi lors de l’audience accordée par le ministre des Sports et de l’Education physique à l’ambassadrice d’Italie au Cameroun.

Des vœux pour une belle organisation de la CAN féminine. Mais surtout, un long échange sur l’évolution de la coopération dans le domaine mais davantage sur l’évolution du projet de construction du complexe d’Olembé. Reçue en audience mardi par le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, l’ambassadrice d’Italie au Cameroun, Samuela Isopi, a évoqué ces sujets et d’autres dans la perspective de la CAN masculine prévue au Cameroun en 2019. Le complexe sportif d’Olembé doit compter notamment un stade d’une capacité de 60 000 places dont la construction est calquée sur le modèle du stade de la Juventus de Turin, le club italien le plus titré de football, deux stades d’entraînement, des espaces commerciaux et des structures d’hébergement. Le groupe Piccini, société chargée de l’exécution des travaux a  « commencé à travailler depuis le début de l’année. Elle a importé tous les équipements nécessaires pour continuer les travaux. Plus de 200 unités mobiles ont été importées. Des équipes sont sur le terrain depuis le mois de mars. J’ai moi-même été sur le terrain plusieurs fois », assure Samuela Isopi. Elle reconnaît la grandeur de ce projet doté de plusieurs structures. 
En août 2016, le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Louis Paul Motaze, a signé deux conventions de crédit pour le financement du projet avec des institutions financières italiennes. L’apport de la banque italienne, Intesa Sanpaolo, représente 85% du coût global du projet évalué à 163 milliards de F. Cette contribution, sous forme de prêt, est déclinée en deux volets. D’une part, un crédit acheteur de 111,52 milliards de F, garanti par l’agence du gouvernement italien de garantie à l’export, la SACE, et d’autre part, un crédit commercial lié d’un montant de 27,027 milliards de F. Ce financement doit être complété par une contrepartie camerounaise de 24,45 milliards de F, représentant 15% du coût du projet. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie