Présidentielle au Ghana: 13 candidatures repêchées

Les candidats recalés pour certaines irrégularités ont jusqu’à ce mercredi pour se conformer.  

Les 13 candidats à la présidentielle ghanéenne recalés par la Commission électorale nationale (CEN) ont jusqu’à ce jour pour corriger les irrégularités constatées dans leurs dossiers pour pouvoir compétir le 7 décembre prochain. La Cour suprême qui a accédé aux différentes requêtes qu’ils ont formulées a notifié cette décision hier à l’organe en charge des élections. En octobre dernier, la CEN avait rejeté ces différents dossiers pour fausses signatures, insuffisance du nombre de signatures collectées et formalités de nomination inappropriées. Selon des sources, certains prétendants auraient même fourni des informations frauduleuses à la Commission. En plus, la plupart des candidats recalés n’avaient pas pu déposer les 50 000 cedis (environ 7 205 000 F), représentant les frais de cautionnement. Un montant qui a suscité une polémique au sein de l’opinion. Beaucoup jugeant la somme excessive. 
Seules les candidatures du président sortant John Dramani Mahama, de Nana Akufo-Addo, son principal adversaire, d’Ivor Kobina Greenstreet et de Jacob Osei Yaboah, un indépendant, avaient été jugées recevables. Avec ce repêchage, Kwadwo Afari-Gyan, président de la Commission électorale, et ses collègues vont réexaminer  les 13 dossiers à eux renvoyés par la plus haute juridiction du pays. En attendant le lancement officiel de la campagne, les quatre premiers candidats quadrillent déjà le terrain. Au centre des différents programmes, l’économie domine dans les discours surtout que le Ghana ambitionne d’atteindre une croissance de 8% l’année prochaine. Mais, la bataille s’annonce déjà féroce entre Dramani Mahama et Nana Akufo-Addo qui reconnaît que, malgré la croissance, le déficit budgétaire et l’inflation sont à la hausse, contrairement à la valeur du cedi, la monnaie locale, en net recul. Une situation que les partisans du pouvoir expliquent par la chute des cours de l’or et du pétrole que le Ghana connaît.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie