Accident ferroviaire d’Eséka: l’Ordre des avocats assiste les victimes

Après un communiqué rendu public lundi par le bâtonnier, l’accompagnement gratuit des avocats est effectif.

Read also : Vaccin Johnson & Johnson : plus de 300 000 doses réceptionnées

Un rescapé du drame ferroviaire d’Eséka bénéficie déjà de « l’assistance institutionnelle » de l’Ordre des avocats au Barreau du Cameroun. Il s’agit de Thierry Bogo Savom qui était dans le train 152 et se rendait à Douala ce 21 octobre. « Il déclare avoir un préjudice moral du fait du traumatisme causé par cette catastrophe. Il sollicite donc que ces frais médicaux soient remboursés pour les blessures subies ». L’explication est de Me Francis Djonko, chef du pool-Yaoundé de la cellule d’accompagnement, deux jours après la diffusion du communiqué du bâtonnier, Me Jackson Ngnie Kamga. Ce dernier a annoncé la mise en place d’une Cellule d’aide et d’assistance juridique bénévole, au profit des victimes du drame ferroviaire survenu à Eséka le 21 octobre dernier. L’instance est placée sous l’égide de la Commission des droits de l’Homme du Barreau.

Read also : Jeux olympiques Tokyo 2020 : le Cameroun prend ses marques à Hita

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category