Cameroun-Turquie: le Minepat et l’ambassadeur de Turquie au Cameroun évalue la coopération

Les échanges entre les deux personnalités ont porté lundi dernier sur l’évolution des relations bilatérales entre les deux pays.

Le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey a reçu lundi dernier, l’ambassadeur de Turquie au Cameroun. Ayse Saraç a confié à la presse qu’elle a eu avec le Minepat, des échanges concernant les relations bilatérales entre le Cameroun et la Turquie. Et, en particulier, sur le rôle du secteur privé au Cameroun, l’éducation, l’emploi jeune et le commerce. Il a été question, selon la diplomate, d’évaluer cette coopération de même que les projets réalisés par les deux pays.

Alamine Ousmane Mey a, quant à lui, dit le privilège qui a été le sien de recevoir Ayse Saraç pour la première fois, depuis son accréditation au Cameroun. Le Minepat a salué l’évolution de la relation Cameroun-Turquie sur le plan économique, qui se traduit notamment par une hausse aussi bien des exportations que des importations. Les deux personnalités ont évoqué le niveau de la balance commerciale. D’après Alamine Ousmane Mey, elle pourrait être nettement améliorée. Il est juste question de renforcer la coopération économique par la promotion du partenariat public-privé, en visant la transformation des produits locaux. A ce sujet, l’on retient que le Cameroun exporte du bois et du coton vers la Turquie.

Pour ce qui est du secteur agricole et de la transformation industrielle, le ministre a indiqué que la Turquie dispose d’un secteur secondaire très développé dont le Cameroun pourrait profiter. Encore qu’avec les partenaires turcs et conformément aux accords de sécurisation de promotion des investissements privés signés en 2012 et ratifiés en 2018, le Cameroun envisage, avec la partie turque, de renforcer la promotion des investissements dans le pays pour en tirer le meilleur profit. La coopération, dans le domaine de la construction des infrastructures sportives n’a pas été en reste. Avec, notamment, le complexe sportif de Japoma qui a fait l’objet d’un financement de Exim Banque Turquie pour un montant de près de 140 milliards de F. 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie