Administration publique: les femmes veulent imprimer leurs marques

Les dames du Minfopra et des institutions sous tutelle renforcent leurs capacités depuis hier mercredi 27 février 2019 à Yaoundé en prélude à la 34e Journée internationale à elles dédiée.

Dans le cadre des activités de la 34e Journée internationale de la femme, le personnel féminin du ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam), et de l’Institut supérieur de management public (Ismp) est soumis à une activité intellectuelle depuis hier à Yaoundé. Pendant deux jours, les ressources féminines en service dans les cabinets ministériels et autres institutions s’abreuvent à la source des experts sur le thème : Femmes de l’administration publique camerounaise : agir et impacter. A l’ouverture de ce séminaire-atelier présidé par le ministre Joseph LE, en présence de Marie Thérèse Abena Ondoa, ministre de la Promotion de la femme et de la Famille et du DG de l’Enam, Bertrand Pierre Soumbou Angoula, le point focal genre au Minfopra, Agathe Nolla Babena a relevé les enjeux majeurs inhérents au service public et à l’usager.

Puisque le Minfopra s’occupe de la carrière des agents publics, cette initiative à l’endroit de ces dames a pour but de les aider à pouvoir concilier leur vie familiale avec leur vie professionnelle. Ceci dans la perspective de trouver un équilibre épanouissant et mutuellement bénéfique pour elles-mêmes et pour l’Etat. Au cours des échanges, ces ressources féminines vont être édifiées sur la gestion de la carrière, le renforcement des compétences individuelles, la promotion de leurs droits et obligations, et agents publics de l’Etat. Pour le Minproff, cette formation est une stratégie favorable au changement de leur statut et à leur compétence. C’est pourquoi Marie Thérèse Abena Ondoa a invité les participantes à saisir cette opportunité afin de tirer le meilleur avantage des enseignements dispensés. Au Minfopra, l’on ne perd pas de vue l’objectif de ce séminaire qui est de donner plus de lisibilité au travail des femmes dans l’administration. « L’indéniable valeur ajoutée issue de ce forum d’échanges, rejaillira à n’en point douter sur votre évolution socio-professionnelle et par conséquent, constituera un catalyseur de votre épanouissement et par ricochet, de l’amélioration de la performance du secteur public », a-t-il conclu le ministre Joseph LE.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category