Sopecam: communion parfaite

Après le Boulevard du 20 mai, la fête qui s’est poursuivie au siège de l’entreprise a été une occasion de raviver la flamme entre le top management et le personnel.

Ala Société de Presse et d’Editions du Cameroun (Sopecam) vendredi aprèsmidi, l’heure était à la fête. Une fois entre femmes au siège de l’entreprise après le défilé au Boulevard du 20 mai, c’était l’apothéose. Toutes, ou presque, étaient sur la piste aux rythmes des sonorités de chez nous. Et lorsque « Dj Kopongo» artiste musicien employé à la Sopecam et ses danseuses ont gagné la piste, l’ambiance est encore montée d’un cran.

Un climat festif qui est venu clôturer en beauté une semaine riche en activités. Les dames, à travers la Sopecam Women Association (Sowa), présidée par Anne Grégoire Oyoua, conseiller technique n° 2, ont posé un acte fort pendant cette communion.

Elles ont remis un cadeau au directeur général, Marie-Claire Nnana, « pour tout ce qu’elle fait pour les femmes» et l’ont élevée au rang de présidente d’honneur de la Sowa. Le directeur général adjoint, Shey Peter Mabu, n’a pas été oublié. Il a également reçu le sien en réponse au soutien qu’il a toujours apporté aux femmes de l’entreprise, en toutes circonstances. Ces présents, de véritables surprises pour le top management, n’ont pas laissé les bénéficiaires indifférents.

« Je remercie les dames de la SOWA de m’avoir fait présidente d’honneur. Je saisis l’occasion pour attirer l’attention des hommes sur ce bel exemple montré par les femmes. C’est ce modèle de vivre ensemble, de solidarité et d’entente dont j’ai besoin pour mieux manager», a fait savoir le Dg, visiblement émue. Le directeur général adjoint a félicité les dames pour leur passage au Boulevard du 20 mai, tout en indiquant : « Nous sommes fiers de vous. Merci pour cette agréable sur prise ».

Le directeur général a adjoint a également remis un cadeau au Dg pour la bonne collaboration et l’esprit famille qui règnent à la Sopecam. En recevant le trophée de finaliste attribué aux handballeuses de la Sopecam à la Coupe Handball JIF 2019, le directeur général a fait savoir aux joueuses que le « sport n’est pas qu’une affaire de gagne. Mais de solidarité, de fraternité et de fair-play. En ayant cette médaille d’argent alors qu’on avait été habitué à l’or, cela va nous obliger à travailler davantage pour retrouver la place de leader », a conclu Marie-Claire Nnana.

A la Sowa comme à l’équipe de handball, Marie-Claire Nnana a promis des appuis financiers. Comme pour encourager les unes et les autres, en attendant le 8 mars 2020.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category