Eliminatoires coupe du monde 2018: décisif Cameroun - Zambie

Pour ne pas se laisser distancer dans le groupe B, les Lions doivent absolument gagner ce samedi à Limbé.

Un succès à tout prix. C’est l’ambition d’Hugo Broos, le sélectionneur national du Cameroun au cours de la 2e journée des éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018. Avant la longue trêve, les Lions indomptables veulent se positionner dans leur groupe. Et cela passe par une victoire, ce samedi, contre la Zambie au stade Omnisports de Limbé. Le regroupement, depuis lundi dans la ville du Sud-Ouest, n’a pourtant pas été de tout repos. Eric Maxim Choupo-Moting et Karl Toko Ekambi ont déclaré forfaits, tout comme Henri Bedimo, qui a ressenti une gêne au genou lors des entraînements mercredi dernier. Si les deux premiers ont été remplacés par Franck Boya et Christian Bassogog, ce n’est pas le cas du dernier, du moins, jusqu’au moment où nous mettions sous presse. 
Hugo Broos va donc faire avec 22 joueurs. En espérant pouvoir compter sur certains de ses attaquants, comme le capitaine Benjamin Moukandjo ou Clinton Njie, de retour de blessure. Il faut dire qu’après un bon match nul enregistré en Algérie en début octobre dernier (1-1), les Lions ont besoin de se rassurer et surtout, de se replacer dans cette poule B menée par le Nigeria, grâce à son succès sur la Zambie justement il y a un mois (2-1). Le choc entre Super Eagles et Fennecs, au même moment, pourrait faire les affaires du Cameroun.
Mais attention à ces Chipolopolos qui débarquent gonflés à bloc. Wedson Nyirenda, le sélectionneur, vient avec 23 joueurs parmi lesquels le trio du Tout-puissant Mazembé, récent vainqueur de la coupe de la Confédération CAF. Mais le gros des troupes évolue dans le championnat local. La Zambie vient aussi de disputer deux matchs amicaux ponctués par une défaite contre le Zimbabwe (1-0) samedi dernier et une victoire face à l’Ouganda (1-0) il y a trois jours.
Côté statistiques, ce sera la 3e confrontation entre les deux équipes qui se sont rencontrées à deux reprises lors de la coupe d’Afrique des nations. Avec un avantage pour le Cameroun. En 2008, les Lions avaient, en effet, infligé un 5-1 aux Chipolopolos avant de s’imposer deux ans plus tard 3-1. Mais depuis, de l’eau a coulé sous les ponts puisque la Zambie s’est offert un sacre continental en 2013. De quoi marcher sur des œufs au moment de faire les pronostics.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie