Douala III:Des faussaires autour de la sous-préfecture

Un réseau de faux vient d’être démantelé à la sous-préfecture de Douala III. Il s’agit précisément des fameux « démarcheurs », qui abordaient les usagers en leur promettant de faciliter leurs opérations, contre rémunération. Le problème, c’est qu’une fois les dossiers reçus, ces individus allaient les faire signer ailleurs, ou disparaissaient pour de bon. Ce qui générait soit des problèmes liés aux fausses signatures, ou des usagers qui ne savaient pas ce que devenaient leurs dossiers.

C’est dans cette dernière catégorie que se trouvaient deux dames, qui sont allées se plaindre mardi dernier dans les services du sous-préfet, Nouhou Bello. Jointe par CT, l’autorité administrative a confirmé ces pratiques peu orthodoxes, et rappelé que leurs auteurs « n’ont pas le droit » de prendre les dossiers d’usagers. « Il y a un bureau du courrier qui est ouvert tous les jours dès 7h30 à la sous-préfecture, où les usagers peuvent déposer leurs dossiers », ajoute-t-il. Quoi qu’il en soit, le sous-préfet a saisi la police. Ces pratiques malsaines ne datent pas d’hier. Selon le sous-préfet, un certificat de vente d’un terrain portant sa signature contrefaite est arrivé il y a quelque temps dans ses services, pièce d’un dossier qui contenait d’autres documents à faire légaliser. « Les auteurs de ce coup ont été arrêtés et mis à la disposition du parquet », indique l’autorité administrative. Nouhou Bello a tenu à préciser qu’il n’y a « pas d’intermédiaires entre l’administration et les usagers », invitant les populations à s’adresser directement à ses services.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category