Coopération Culturelle: Valenciennes aux couleurs camerounaises

Des responsables de l’Université polytechnique de cette ville française sont à Yaoundé pour présenter la semaine dédiée en juin prochain au pays des Lionnes indomptables.

Une semaine en vert, rouge et jaune. Les couleurs nationales du Cameroun vont flotter bien haut à Valenciennes, ville située dans le Nord de la France, du 11 au 17 juin prochain, à la faveur d’une série d’activités autour du pays des Lionnes indomptables. Pourquoi les Lionnes ? Le 15 juin prochain, les coéquipières de Christine Manie, vont disputer leur deuxième match de Coupe du monde de football féminin à Valenciennes face aux Pays-Bas.

Prétexte offert aux autorités locales, particulièrement aux responsables de l’Université polytechnique Hauts-de-France, pour transformer cette rencontre en une fête grandeur nature. Une délégation française est à Yaoundé pour dévoiler les contours de cet événement à différents départements mi nistériels, qu’elle veut pour principaux partenaires.

Outre les ministères des Relations extérieures, de l’Enseignement supérieur, des Sports et de la Communication, trois responsables de l’Université Polytechnique Hauts-deFrance : Amos Fergombe, Arnaud Huftier et Mourad Abed se sont rendus hier au ministère des Arts et de la Culture. Ils sont venus partager avec le MINAC, Bidoung Mkpatt, les différentes perspectives envisagées dans le cadre de ce rendez-vous.

« Cette semaine du Cameroun rentre dans le cadre des semaines thématiques organisées chaque année par notre université. Nous avons voulu mettre en avant le Cameroun, l’un des six pays africains ayant le plus d’étudiants au sein de notre université », a déclaré Amos Fergombe, professeur des Arts du spectacle.

Si l’on n’en connaît pas encore les articulations, ce focus sur le Cameroun devrait comprendre des thèmes sur la littérature, le cinéma, le conte, les arts et l’univers numérique. L’entretien avec le MINAC a permis de comprendre l’intérêt unique que les Valenciennois portent au Cameroun. Selon Arnaud Huftier, vice-président culture initiatives, citoyenneté et communication, « votre pays est important pour notre ville, car elle a été sincèrement marquée par le passage de Roger Milla, alors joueur professionnel.

Et il n’y a pas eu que Roger Milla. Eugène Ekeke et Vincent Aboubakar ont aussi été sociétaires du club de Valen ciennes. Aujourd’hui, toute la ville reste supportrice des Lions indomptables. » Au-delà des volets culturel et sportif, l’Université Polytechnique Hautsde-France est également là pour présenter sa particularité académique, une approche révolutionnaire alliant humanité et technologie, art et ingénierie, design et communication...

L’autre but visé est donc une collaboration mutuelle entre cette université française et d’autres établissements du supérieur camerounais, comme c’est déjà le cas avec l’Université de Maroua.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category