Senegal: Les chantiers de Macky Sall

Le président sénégalais a déroulé hier, au cours de son investiture, la feuille de route de son second et dernier mandat.

Macky Sall a inauguré officiellement hier son second et dernier mandat à la tête du Sénégal, au cours d’une cérémonie d’investiture tenue au Centre expos de Diamniadio, une banlieue de Dakar. Réélu le 24 février dernier dès le premier tour avec 58% des suffrages, le président sénégalais a prêté serment devant le Conseil constitutionnel conduit par son président, Pape Oumar Sakho. En présence d’un important parterre de personnalités du monde dont une vingtaine de chefs d’Etat et de gouvernement africains.

En vertu de l’article 37 de la Constitution sénégalaise, il a remis son serment à la Haute juridiction dans lequel il prend solennellement l’engagement de remplir fidèlement sa charge de président de la République du Sénégal. Avant de recevoir par la suite, outre le Grand cordon, le collier dans l’ordre national du Lion de la Grande chancellerie, en guise d’attributs pour sa fonction.

Dans son discours de circonstance, Macky Sall a réaffirmé sa détermination à mettre en œuvre de la 2e phase du Plan Sénégal émergent (PSE) et proclamé l’avènement d’un Sénégal nouveau. Dans cette dynamique à laquelle il convie tous ses compatriotes, le chef de l’Etat annonce quatre chantiers prioritaires qui constitueront le socle de son action durant les cinq prochaines années. Au rang de celles-ci, la jeunesse.

Pour Macky Sall, il faut densifier les efforts pour créer davantage les emplois et l’employabilité en faveur des jeunes, afin de lutter efficacement contre le chômage de cette tranche de la population. Au centre de son action, il entend également multiplier les opportunités et les facilités pour l’autonomisation des femmes en les insérant davantage au sein des instances de décisions et dans les filières économiques. Moins satisfait de l’image peu reluisante que renvoient les villes sénégalaises, le chef de l’Etat annonce l’amélioration du cadre de vie de ses compatriotes. D’où l’urgence, selon Macky Sall, de mettre un terme au désordre ur bain caractérisé par une occupation anarchique de la voie publique.

Le chef de l’exécutif sénégalais annonce ainsi l’opération « Zéro déchet » qui sera soutenue par des « mesures vigoureuses» dans ce sens afin d’assainir l’environnement. Macky Sall entend par ailleurs lancer un vaste programme de 100 000 logements devant permettre à chaque famille d’avoir un logement décent en fonction de ses moyens.

Pour y parvenir, il entend mener une lutte sans merci contre la spéculation foncière. Sa quatrième priorité porte sur la réforme administrative. Convaincu de ce que l’administration publique sénégalaise doit épouser les réalités de son temps, il invite les agents de l’Etat à abandonner les lenteurs, les formalités et les procédures parfois inutiles qui plombent le bon fonctionnement et l’efficacité de la machine administrative.

Macky Sall convie son administration à un impératif de résultats qui passe nécessairement par un accueil chaleureux des usagers et à plus de diligence dans le service.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category