CAN U17: Dimanche, le coup d’envoi

Huit équipes parmi lesquelles le Cameroun, sont sur la ligne de départ en Tanzanie pour succéder au Mali.

Mercredi dernier face aux U20 du Simba sporting club, les Lions U17 ont disputé leur dernier match de préparation avant le coup d’envoi de la CAN de la catégorie ce dimanche en Tanzanie. Une rencontre qui s’est soldée par une égalité d’un but partout. Des jeunes Lions, aux dires de l’encadrement technique, quelque peu nerveux et émoussés par une matinée chargée. Hier aprèsmidi, le Cameroun a tenu sa première séance d’entraînement officielle avant la publication de la liste définitive des 21 joueurs retenus pour la CAN U17.

Une compétition qui a été précédée par une consistante période de préparation. Un travail aérobic, technique et tactique ponctué par des matchs d’évaluation tous remportés face aux différents centres de formation locaux. En début du mois dernier, les jeunes prédateurs du sélectionneur Thomas Libiih ont eu l’opportunité de monter un cran dans leur rodage. C’était à l’occasion du Tournoi international amical d’Antalya (Turquie) où le Cameroun s’est mesuré à une sérieuse adversité. Le bilan affiche deux victoires face à l’Ouganda (41) et le Belarus (1-0) et une défaite face au Maroc (1-2).

Avant d’atterrir en Tanzanie, le Cameroun s’est défait du Rwanda (3-1), d’Intare Fc Kigali (4-1) et a plié l’échine (1-2) devant la Tanzanie. De longues séances de répétition dont le rendu est attendu ce lundi à Mbagala face à la Guinée en ouverture de la CAN U17 dans le groupe B. La Guinée qui entend faire la passe de trois en atteignant le dernier carré comme en 2015 et en 2017. Les Lionceaux camerounais auront également fort à faire contre d’autres Lionceaux. Ceux du Maroc rencontrés le mois dernier et ceux du Sénégal qui ont débarqué hier matin à Dar es Salam. Une capitale tanzanienne qui accueille au stade national les matchs du groupe A.

Ce dimanche, le match d’ouverture oppose la Tanzanie au Nigeria. Un match qui s’annonce difficile sur le papier pour les locaux face à l’un des quatre doubles vain queurs de la compétition au palmarès. Il sera suivi de l’opposition entre l’Angola et l’Ouganda. Pour les huit équipes participant au tournoi, avant d’envisager la conquête du trophée, il sera question de s’extirper de la phase des poules. En effet, les quatre demi-finalistes dont l’un succédera au Mali tenant du titre et absent de cette édition, sont assurés de disputer la coupe du monde de la catégorie en novembre prochain au Brésil.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category