Salaires des joueurs locaux: l’avertissement du SYCEC

Le syndicat des clubs d’élite menace d’interrompre le championnat faute de paiement d’une partie des subventions.

Acinq journées de la fin de la première partie du championnat national Elite 1 et à deux journées de la fin de l’Elite 2, le président du Syndicat des clubs d’élites du Cameroun (Sycec), Franck Happi, a adressé une lettre au président de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC), Pierre Semengue, le 10 avril dernier.

« Compte tenu des multiples efforts consentis et des difficultés plurielles rencontrées par ses membres du fait du nonpaiement jusqu’à date de la subvention du MINSEP relative au paiement des salaires des joueurs et des encadreurs, il leur sera difficile de continuer objectivement à jouer les matches des prochaines journées », peut-on lire dans ce courrier.

Selon cette missive de Franck Happi, il ressort que si rien n’est fait : « il nous sera extrêmement difficile de continuer à honorer nos engagements sur le plan sportif et de prendre part aux matches de championnats qui seront programmés après le dimanche 14 avril ». En effet, chaque année, les clubs reçoivent la subvention annuelle d’un montant de 560 millions de F du ministère des Sports et de l’Education physique.

La lettre d’information n’oublie pas d’indiquer que les présidents de clubs sont « acculés par les pressions qu’exercent sur eux la FIFA, la Fecafoot et le Synafoc au sujet du non-paiement de ces salaires ». Cette saison sportive, les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 vont s’achever très tôt pour la plupart des clubs.

Seuls les trois premiers de chaque groupe et les trois derniers auront la possibilité de disputer les play-offs soit pour être sacré champion, soit accéder en division supérieure, ou alors éviter les éventuelles relégations respectives.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category