Sélections nationales de football: on prépare les futures échéances

C’est le prétexte de la tenue d’une séance de travail Minsep-Fecafoot hier à Yaoundé.

Quelques jours après le titre africain chez les U17 en Tanzanie, la consolidation du rayonnement international du Cameroun au moyen du football reste d’actualité. Surtout qu’au cours des huit prochains mois, le Cameroun est appelé à participer à pas moins de huit compétitions internationales. Parmi celles-ci, le Mondial féminin sénior en France (du 7 juin au 7 juillet 2019) et la CAN masculine (21 juin au 19 juillet 2019) se profilent à très brève échéance.

C’est ce qui a justifié hier à Yaoundé la concertation entre le ministère des Sports et de l’Education physique (Minsep) et la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Il était question notamment de dégager les éléments utiles de visibilité et de lisibilité de la préparation administrative et technique des sélections nationales de football engagées auxdites compétitions.

Au-delà de la préparation, la rencontre avait pour vocation d’anticiper sur les états des besoins financiers inhérents à ces différents engagements. En présence de Seidou Mbombo Njoya, président de la Fecafoot, le Pr. Narcisse Mouelle Kombi, Minsep a prescrit des recommandations aux différentes parties prenantes. Tout en encourageant les différents staffs techniques à la recherche de la performance et de l’excellence, la Fecafoot devra particulièrement veiller sur l’harmonie, à la cohésion et à l’esprit d’équipe au sein des différentes sélections na tionales.

Elle devra mobiliser tous les joueurs et joueuses d’ici et d’ailleurs capables d’apporter de la plus-value no tamment chez les U17 et les A’ masculins. Elle devra transmettre également dans les meilleurs délais les pro grammes détaillés de préparation ainsi que les avant-projets de budget desdites compétitions.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category