Bafoussam : le vivre ensemble magnifié

La parade du 20 mai présidée hier par le gouverneur, Augustine Awa Fonka a valorisé la cohésion, l’unité nationale et la paix au Cameroun.


La diversité, l’unité et le vivre ensemble ont été mis en exergue comme valeurs fondamentales de la richesse camerounaise, lors de la parade du 20 mai à Bafoussam. D’abord avec les 45 personnes décorées au nom du chef de l’Etat, par le gouverneur de la région de l’Ouest et ses proches collaborateurs. Les récipiendaires, originaires des 10 régions du pays, exercent dans divers domaines, tant du public que du privé. Ensuite, il y a le remarquable défilé militaire.

Si les forces de maintien de l’ordre, par leur déploiement martial ont affiché leur vigueur, leur bravoure et leur aptitude à défendre la Nation, elles ont aussi exprimé au cours de leur parade, le côté humanitaire des différentes troupes en tenue, qui sont là pour voler au secours et soutenir, protéger la patrie et ses concitoyens, bien souvent au péril de leur vie.

Le défilé civil a été un régal. Le carré spécial du Conseil national de la Jeunesse du Cameroun (Cnjc) a mis l’accent sur les armoiries du Cameroun. Il sera suivi du carré des déplacés internes. Ceux-ci vont prôner l’amour qui doit régner entre les enfants de cette patrie. Les chants des élèves du primaire ont magnifié la paix, le vivre ensemble et l’unité nationale. Rivalisant d’originalité, plusieurs établissements scolaires (primaire et secondaire), ont mis en exergue la diversité du Cameroun dans leurs tenues vestimentaires.  

Les établissements d’enseignement supérieur et professionnel mettront l’accent sur les vertus du travail, tandis que les mouvements associatifs (politiques, religieux, sportifs, culturels…) ont insisté sur l’amour du prochain et sur le fait qu’ensemble, nous sommes plus forts.  
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category