Centre international des civilisations Bantu: l’ouverture d’une représentation en vue

Deux responsables du Ciciba basé à Libreville au Gabon ont été reçus à cet cet effet par le MINAC le 24 mai dernier à Yaoundé

Ils étaient les hôtes du ministre des Arts et de la Culture (Minac) le 24 mai dernier. A la demande du directeur général du Centre international des civilisations Bantu (Ciciba), Bidoung Mkpatt a reçu en audience le Pr. Zachée Denis Bitjaa Kody, directeur de la recherche au Ciciba et Chistian Gaillard Obame, conseiller du directeur général chargé de la coopération internationale de la même structure. Occasion pour les trois personnalités de passer en revue la collaboration qui les lie, en vue de la raffermir.

Au sortir de cet entretien de plusieurs minutes, le Pr. Zachée Denis Bitjaa Kody, l’air jovial, a exprimé à la presse toute sa satisfaction. « Nous avons parlé de tous les projets qui sont en cours de réalisation entre le ministère des Arts et de la Culture et le Ciciba. Je suis satisfait des aspects évoqués et des propositions de solution à tous nos problèmes faites par le ministre. Cela augure d’une très bonne collaboration entre le ministère et le Ciciba dans les jours à venir », a confié l’hôte du Minac.

En effet, la Ciciba dont le siège se trouve à Libreville au Gabon, ambitionne de créer une représentation nationale au Cameroun, à l’image de l’IAI dont le siège se trouve à Libreville et qui dispose d’une représentation nationale au pays.« Le Ciciba voudrait également avoir un centre international pour le Cameroun dont les bâtiments seront soit au Minac, soit délocalisés et auront à cet effet, une franchise diplomatique. Ce centre va réaliser des projets de recherches et d’animations culturelles qui seront initiés par le siège situé à Libreville au Gabon », a ajouté le Pr. Zachée Denis Bitjaa Kody.

Pour mémoire, le Centre international des civilisations Bantu a été créé en janvier 1983 par onze Etats membres, dont le Cameroun. Celui-ci a été institué comme un foyer de recherche, de documentation, de formation et de coordination. Il a pour objectifs de préserver les valeurs authentiques de la civilisation bantu et de coopérer avec les institutions interafricaines et internationales à caractère culturel, scientifique et éducatif, entre autres.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category