Grève à la Bicec: des négociations démarrent demain

De loin, rien d’inhabituel. Il faut se rapprocher pour comprendre qu’il se passe quelque chose à l'agence régionale de la Bicec à Yaoundé ce lundi. Et pas que. Le mouvement est d’ailleurs national. Un communiqué non daté, encore moins signé, mais affiché à l’entrée de l’établissement bancaire informe la clientèle que « suite au préavis de grève déposé par la section syndicale d’entreprise, des perturbations en agence seront enregistrées en matinée au cours de ce mois de juin. La direction générale met tout en œuvre pour pérenniser le dialogue et trouver rapidement une issue favorable à tous. »

Par ailleurs, le communiqué précise qu’un service minimum sera assuré. Contactée, la responsable de la communication de la Banque indique que « la Bicec s’emploie à trouver une solution ». Elle a finalement été trouvée en début de soirée. En effet, alors que nous mettions sous presse, le mot d’ordre de grève déposé par la section syndicale d’entreprise a été levé, confiait Isaac Bissala, président de l'Union générale des travailleurs du Cameroun (Ugtc), qui ajoute que les négociations entre les parties démarrent demain.

Depuis juillet 2018, un préavis de grève a été déposé à la direction générale de la banque. Plusieurs revendications du personnel y sont contenues, dont celle relative à la prime de cession. Elle fait suite à l’opération de vente de cette institution bancaire. Le personnel revendique sa part dans cette opération. Des réunions se sont tenues entre la direction générale de la Bicec, le syndicat et même le ministère du Travail et de la Sécurité sociale.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category