CAN 2019 - Group C: Algérie, toujours attendue

Malgré un vivier important de joueurs talentueux évoluant au sommet européen, les Fennecs peinent à jouer les premiers rôles sur le continent.

Depuis cinq ans, l’Algérie s’apparente à des fruits qui ne tiennent guère la promesse des fleurs. Après leur huitième de finale au Mondial brésilien en 2014, les Fennecs ont connu une instabilité flagrante, s’illustrant particulièrement par un chassé-croisé sur le banc de touche.

Entre 2016 et 2017, quatre techniciens s’y sont succédés. Malgré la présence de joueurs évoluant au haut niveau européen, le champion d’Afrique 1990 n’a pas franchi le premier tour lors de la dernière CAN au Gabon.

En pleine préparation à Doha au Qatar depuis le week-end dernier, les Algériens ont quelque peu repris de la sérénité et des couleurs sous l’impulsion de Djamel Belmadi. En poste depuis août 2018, l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille a conduit l’Algérie à la première place du groupe D avec un bilan de trois victoires, deux nuls et une seule défaite.

Depuis le 30 mai der nier, il a communiqué la liste des 23 joueurs retenus pour la compétition. Une liste au où on retrouve les têtes d’affiche que sont Riyad Mahrez (Manchester City), Sofiane Feghouli (Galatasaray), ou encore Yacine Brahimi (Fc Porto).

Parmi les trouvailles de Belmadi, on remarque la présence de Baghdad Bounedjah comme numéro un dans la hiérarchie des attaquants. En 2018, le joueur d’Al Sadd (Qatar) a inscrit plus de 58 buts.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category