Tchad : le régime désamorce une motion de censure

La motion de censure déposée à l’Assemblée nationale par les députés de l’opposition contre le gouvernement n’a pas pu être examinée hier. La séance ayant été annulée faute de quorum de députés présents. Les députés de la majorité ne se sont pas présentés en séance à l’appel du président. «Il y avait 110 absences sur 184 députés», a déclaré Saleh Kebzabo, leader de l'opposition. En effet, les députés de l’opposition voulaient sanctionner le gouvernement contre les 16 mesures d’austérité prises pour faire face à la crise financière que traverse le pays depuis la chute des cours du pétrole. Selon le règlement intérieur, une autre séance doit être programmée dans les 72 heures.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie