Secteur agropastoral : 2 300 coopératives immatriculées

Révélation du Minader au cours d’un point de presse, vendredi dernier à Yaoundé.


En deux ans, 2 300 coopératives ont été immatriculées au Cameroun. Un chiffre révélé par le ministre de l’Agriculture et du développement rural (Minader), Gabriel Mbairobe, au cours d’un point de presse, vendredi dernier à Yaoundé, à l’occasion de la 97e édition de la journée internationale des coopératives. Un nombre encourageant, à en croire le Minader, mais qui doit être revu à la hausse, au regard de l’importance des coopératives agropastorales dans l’économie camerounaise. Vendredi dernier, Gabriel Mbairobe a saisi cette occasion pour sensibiliser les opérateurs économiques évoluant dans l’informel, à s’organiser en coopératives. Car, pour le ministre, ces associations permettent à leurs membres au sein de leur communauté, d’améliorer leur condition de vie. Les coopératives constituent « un modèle d’entrepreneuriat sur lequel il faut se baser afin d’impulser un développement inclusif et durable », a-t-il indiqué. Gabriel Mbairobe d’ajouter : « J’exhorte donc les populations, dans quelque domaine que ce soit, à adopter le modèle coopératif pour un développement harmonieux ». 
Célébrée à travers le monde sous le thème : « Développement inclusif et travail décent : les coopératives pour un travail décent », la journée internationale des coopératives a permis également au Minader de mettre l’accent sur le rôle que peuvent et doivent jouer les coopératives dans l’accès à un emploi décent. « Les coopératives sont des entreprises centrées sur la personne et caractérisées par un contrôle démocratique, qui donnent la priorité au développement humain et à la justice sociale sur le lieu de travail », a relevé le ministre. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category