« C’est le fruit de beaucoup de discipline »

Salatiel, artiste musicien

Votre chanson avec le duo Beyonce-Salatiel fait le buzz. Comment s’est effectuée la rencontre entre Queen B. et vous?
Tous les deux travaillaient sur un album pour la bande originale du film « Le Roi Lion ». Le concept de cet album visait à ressortir des couleurs africaines, via des artistes africains. Beyonce et son équipe sont allés sur la Toile, afin de dénicher des artistes africains talentueux, les meilleurs. C’est ainsi qu’ils sont « tombés » sur moi. Ils ont écouté ma discographie et ont accroché. Le 24 mai 2019, j’ai été contacté, grâce à mes coordonnées affichées sur mes pages en ligne. Durant l’élaboration de l’album, je n’ai pas pu me déplacer pour les Etats-Unis, du fait de nombreux contrats, que j’avais déjà signés ici. Je n’avais pas tous les détails, mais ils ont envoyé la chanson et nous avons effectué, avec toute l’équipe, une session d’enregistrement live en studio sur appel vidéo. C’est ainsi que ça s’est passé et ils ont aimé. 
Y a-t-il une rencontre en vue entre Beyonce et vous ? 
Cet album n’est pas un projet de Salatiel. Il appartient à l’équipe de Beyonce de décider s’il y aura une rencontre. S’il y a un clip, c’est à eux de voir. Bien sûr, qu’il y aura une rencontre un de ces quatre. Lorsque j’irai aux Etats-Unis, il sera normal que j’aille à la rencontre des personnes avec lesquelles j’ai travaillé durant le making-off de ce projet.
En perspective, personnellement, dites-nous, y a-t-il des projets?
Je sortirai deux albums cette année. Depuis 2017, je prépare un album international de huit titres. Seulement, la personne censée distribuer cet album est décédée, paix à son âme, et cela m’a ralenti. Avec tout ce qui se passe à présent, notamment l’attention sur les réseaux sociaux, il se pourrait que ce soit le moment de sortir cet album. Cet opus sortira cette semaine. Il est intitulé : « Africa represented ». Il montrera mon véritable visage artistique. Mon album local est également prévu cette année, j’y tiens. Son nom : « In the name of love ». Il aura plus de 18 titres, dont certains sont déjà connus à l’instar de « Toi & Moi », «  La femme de ma galère », « Anita »…
Quelle leçon tirer de cette folle aventure avec deux immenses stars de la musique ?
Aux jeunes, ne baissez pas les bras, peu importe la situation de l’environnement où l’on vit; même lorsqu’on pense qu’il n’y a plus d’issue. Quand on croit en quelque chose, qu’on l’aime, on ne l’abandonne pas, peu importe le scepticisme des autres. C’est important de le savoir : les choses qui nous viennent facilement, nous échappent pareillement. Tout ce qui m’arrive, aujourd’hui, est le fruit de beaucoup de discipline. Alors que tout le monde faisait le buzz avec des beat shows, je faisais « Toi&Moi » un titre acoustique. Lorsque tout le monde sortait des chansons d’amour, j’ai sorti « One day, na one day », la bande originale du film « Bad Angel ». Ce sont des titres qui ont accroché Beyonce. Continuer de bâtir ce que vous voulez être. Un jour cela paiera.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category