Festival international des films de femmes : honneur aux dames !

De nombreuses stars du cinéma africain sont attendues à cet événement prévu du 13 au 17 septembre à Cotonou.

Le clap d’ouverture de la toute première édition du Festival international des films de femmes de Cotonou (Fiff Cotonou) s’ouvre aujourd’hui dans la capitale économique béninoise. Cette initiative de l’Association EcranBenin va dévoiler le know-how du 7e art au féminin. Au menu de cet acte inaugural, le public aura droit entre autres à la projection de 13 films, fictions et documentaires en compétition, des échanges entre professionnels et amateurs de cinéma, des master classes. Les violences faites aux femmes seront au centre des réflexions de cet évènement qui connaîtra la participation d’illustres cinéastes africains. La master class y relative se déroulera le 15 septembre prochain à Vivendi village. Ce sera en présence de Carole Lokossou, figure de proue du cinéma béninois. La journée du 14 septembre sera, quant à elle, consacrée à l’actrice, productrice et réalisatrice ivoirienne, Akissi Delta, par ailleurs marraine de cette première édition. Cette vedette du petit écran animera une formation sur le métier de productrice avant de communier avec ses fans et autres cinéastes dans la soirée. Au-delà des échanges et partages d’expérience, les 13 films en sélection officielle seront projetés et soumis à l’appréciation du jury constitué de professionnels du cinéma et de l’audiovisuel. Il s’agit entre autres de la scénariste et réalisatrice béninoise, Christiane Chabi-Kao, du réalisateur et producteur congolais, Rufin Mbou Mikima, de la journaliste, distributrice de films africains et responsable du Festival itinérant Quartier lointain, Claire Diao et de la réalisatrice béninoise, Aicha Macky.

Le Fiff Cotonou se donne également pour mission de faire découvrir les merveilles du Bénin aux participants. Ce sera par le truchement des soirées gastronomiques et d’une excursion au coeur de nombreux sites touristiques de la ville de Ouidah, qui présente les principaux centres de vente et d'embarquement d'esclaves durant la traite négrière. Ils visiteront entre autres la porte du non-retour, la route des esclaves, le temple des pythons, la basilique, le musée Zinsou, les maisons coloniales. A l’issue du festival, cinq prix seront décernés au cours de la soirée de clôture qui se tiendra le 17 septembre à Canal Olympia.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category