Rentrée culturelle 2019 : Miss et Mister Recan couronnés

Trecia Diyani et Roger Ayissi ont reçu leurs écharpes le 17 septembre 2019 dernier au terme d’une finale disputée au Musée national à Yaoundé.

Trecia Diyani et Roger Ayissi sont entrés dans les annales de la Rentrée culturelle et artistique nationale (Recan 2019). Il était presque 23h le 17 septembre dernier à l’esplanade du Musée national, lorsqu’ils ont été sacrés Miss et Mister du tout premier concours de beauté de cet événement dédié à la culture. Ils ont émergé parmi les neuf candidates chez les dames et les cinq chez les messieurs. Les deux lauréats ont su séduire le jury, mais surtout le public venu nombreux et particulièrement actif. Tout au long de ce concours riche en rebondissements, le public aura en effet été décisif, notamment dans la désignation de Miss Recan 2019.

Le jury présidé par Courtez Makala Nganda, Mister World Cameroon 2018, avait en effet déjà délibéré et arrêté pour les dames le top 3 des finalistes. Seulement, la candidate numéro 6 qui en faisait partie a été contestée et remplacée à la demande du public par Trecia Diyani, la candidate numéro 2. C’est finalement cette dernière qui sera sacrée Miss Recan 2019, à la satisfaction générale. Elle aura alors comme 1e et 2e Dauphines Loriane Fotsing et Arielle Kanmogne Kom. Toutes choses qui ont fait déclarer à Ingrid Solange Amougou, coordonnatrice du pôle concours de beauté de la Recan 2019 : « Je suis contre cette option de laisser le public décider. Mais, puisqu’il s’agissait de la première édition, il était bon de le laisser participer. »

Du côté des messieurs, Aimée Caroline Nséké, Miss Cameroun 2017 et membre du jury ne fera pas mystère du nom du vainqueur. Roger Ayissi, mannequin professionnel, sera couronné avec comme 1er Dauphin, René Ngoh et comme 2e Carlos Nganyan. La première parade en tenue de ville avait déjà donné le ton. Trecia Diyani, candidate numéro 2 chez les dames et Roger Ayissi, candidat numéro 1 chez les messieurs se distinguent dès leur premier passage. Elle par sa démarche chaloupée et sa taille. Lui par son élégance et son assurance. Les cris et les youyous qui partaient alors du public indiquaient déjà que celui-ci les avait adoubés. Mais, il était difficile d’en être certain, puisque d’autres prétendants ont également fait sensation. C’est le cas du candidat numéro 5 René Ngoh, surnommé par le public « Rambo », en référence au tube à succès de Aveirojess. Au final tout le monde était satisfait du déroulement de ce concours de beauté à la portée nationale et au cours duquel toutes les catégories sociales étaient représentées.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category