« Un espace d’expression de la mode »

Yves Eya’a, directeur du Centre des créateurs de mode du Cameroun (CCMC).

Quelle était la nécessité pour des créateurs de mode d’avoir un espace propre à eux ?

L’ouverture de cette Villa des créateurs part d’un constat. On s’est rendu compte que ces jeunes ont beaucoup de difficultés à obtenir un espace de visibilité pour mettre en avant leurs créations. Nombre d’entre eux travaillent dans leurs maisons, sur un coin de table. Nous nous sommes dis qu’il était important de mettre sur pied un siège qui donne à tous ces créateurs la visibilité tant souhaitée. Par créateurs, je parle évidemment de personnes oeuvrant dans des domaines qui vont au-delà de la mode et du design, car la Villa est ouverte à tous les créateurs, que ce soit des artistes peintres, des sculpteurs, entre autres. On souhaite qu’ils aient un espace où s’exprimer, mais aussi faire montre de créativité en toute sérénité. C’est une sorte d’open-space.

Cette Villa peut-elle vraiment combler les besoins en termes de résidences et d’espaces de création dans la mode ?

Nous ne sommes pas en réalité dans une démarche visant à combler un gap quelconque. Notre volonté est précisément d’aider les créateurs, afin de les inciter à poursuivre leurs activités. Car notre mission principale au Centre des créateurs de mode, c’est de faire progresser les métiers du secteur. L’idée, c’est d’appuyer toutes ces personnes qui ont compris l’intérêt de vouloir travailler, de parfaire leurs possibilités, et de s’offrir plus d’opportunités. Nous voulons travailler en collaboration avec différents créateurs dont le but est de se professionnaliser, ceci afin de mettre fin à l’amateurisme dans notre domaine précis d’activités. Fédérer les humains et les métiers, c’est tout le mal que la Villa des créateurs se souhaite.

Quelle est l’histoire derrière cette Villa ?

Votre Centre disposait déjà d’un siège… Pendant très longtemps, le Centre des créateurs de mode du Cameroun (CCMC) s’est retrouvé confiné dans un espace très restreint, et qui ne permettait pas un déploiement complet. Nous avons des experts qui viennent pour tenir des formations durant le Forum des métiers de la mode et du design. Il était donc primordial que nous trouvions un espace devant répondre à toutes ces obligations. Je parle notamment du logement. Grâce à cet espace, ils ont une bulle dans laquelle ils laissent exploser leur esprit novateur. Nous voulions également un espace fédérateur où se croisent diverses formes de créations artistiques.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category