Samuela Isopi: « Des menus italiens à base de produits camerounais »

Les explications de l'ambassadrice d'Italie au Cameroun.

Pourquoi une semaine de la cuisine italienne au Cameroun ?
La première semaine mondiale de la cuisine italienne est organisée par le ministère italien des Politiques agricoles, du Développement économique et des Affaires étrangères. Il est question de continuer à promouvoir les valeurs de l’expo de Milan. C’est un évènement qui est célébré, pour la première fois, dans le monde. Nous ne voulons pas seulement vanter la culture italienne. Nous voulons promouvoir les valeurs d’échange, de convivialité et l’importance d’une alimentation de qualité, que nous partageons avec le Cameroun. C’est une semaine organisée dans 105 pays dont le Cameroun. Nous avons décidé d’organiser cet évènement au Cameroun parce qu’il y a une diversité culinaires que nous avons dans les deux pays. Et ce sont des pays qui se ressemblent beaucoup. Nous mangeons tous du couscous. Nous voulons cultiver la culture de l’hospitalité, de la convivialité, afin qu’on partage quelque chose ensemble. Nous voulons montrer qu’il y a une méthodologie de la cuisine italienne, mais avec des produits camerounais. 
Quelles sont les activités prévues au Cameroun ?
Les activités sont concentrées sur Yaoundé et Douala. Avec notre principal partenaire qu’est l’Hôtel Hilton, nous aurons une semaine de dégustation avec des menus variés. Il y aura une activité tous les jours durant cette semaine. Nous aurons des « Cooking Class ». Les modalités de participation sont indiquées sur les réseaux sociaux du Hilton et de l’ambassade d’Italie. Il y aura une soirée de clôture à l’ambassade d’Italie, pour promouvoir des vins italiens qui ont du succès dans le monde. Chaque matin, il y aura aussi une émission sur Canal 2 International. Toute cette semaine, les menus choisis seront réalisés à base de produits camerounais. Des restaurants et glaciers italiens de Yaoundé et Douala ont été associés à l’évènement. Chacun va préparer des menus spéciaux.  
Combien doivent débourser les Camerounais pour participer à cet événement ?
Les prix seront à la portée de toutes les bourses dans les restaurants camerounais. Nous ne ciblons pas les étrangers. Mais des Camerounais qui aiment et recherchent la qualité. 
Devra-t-on s’attendre à d’autres semaines au Cameroun ?
Cette édition ne sera pas la dernière. Nous espérons continuer à l’organiser. Pas seulement à Yaoundé, mais nous envisageons d’ajouter des instituts hôteliers ou faire de la formation. Parce que le Cameroun a un grand potentiel gastronomique. Le pays a une richesse à valoriser.  Mais c’est l’occasion également de montrer comment avec des produis de base et un peu de créativité, on peut donner de la valeur et créer des résultats reconnus au niveau international.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie