« Une occasion de renforcer les liens entre nos deux pays »

S.E. Marco Romiti, ambassadeur de la République d’Italie au Cameroun.

A quelles innovations doit-on s’attendre au cours de la semaine dédiée à la langue et à la cuisine italienne au Cameroun cette année ?

La 19e édition de la Semaine de la langue italienne et la 4e édition de la Semaine de la cuisine italienne se célèbrent cette année au Cameroun du 21 au 27 octobre 2019. Les thèmes sont respectivement : « L’Italien sur scène » et « L’éducation alimentaire : la culture du goût ». Cette année, l’Italie célèbre aussi le 500e anniversaire de la mort de Leonardo Da Vinci et nous allons projeter à cette occasion deux films sur ce génie universel : “Io, Leonardo” (Moi, Leonardo), sorti le 2 octobre 2019 et sous-titré en anglais ; et “Leonardo e la sua cerchia” (Leonardo et son entourage). Pendant les célébrations en question, il y aura une délégation d’entrepreneurs italiens actifs notamment dans le secteur de l’agroindustrie. Nos tables dépendent énormément de la bonne transformation et de la conservation des produits de base. Des rencontres avec le ministère des Petites et Moyennes entreprises et l’Agence des petites et moyennes entreprises sont également prévues pour un accompagnement institutionnel des entreprises locales intéressées.

Pourquoi cet accent sur Leonardo Da Vinci dans les célébrations ?

Il représente une partie importante de la culture italienne. Leonardo, décédé il y a 500 ans, était un Polymathe de la Renaissance dont les domaines d’intérêt incluaient l’invention, le dessin, la peinture, la sculpture, l’architecture, les sciences, la musique, les mathématiques, l’ingénierie, la littérature, l’anatomie, la géologie, l’astronomie, la botanique, la paléontologie et la cartographie. De nombreux historiens et érudits considèrent Leonardo comme le principal exemple du « génie universel » ou « l’homme de la Renaissance », un individu avec « une curiosité infatigable » et une « imagination inventive et fébrile ». L’art et les inventions de Leonardo sont reconnus et appréciés dans le monde entier.

Quelles autres activités vont meubler cette double semaine italienne au Cameroun ?

Nous allons commencer par une conférence de presse le lundi 21 octobre 2019 pour détailler nos activités et celles des partenaires. Les activités principales seront comme d’habitude les menus italiens proposés dans certains restaurants adhérents à l’initiative, la projection de deux films sur Leonardo Da Vinci et d’un documentaire intitulé « Pellegrino Artusi l’Unité de l’Italie dans la cuisine », la distribution d’un livret d’exposition photos de la Casa Artusi avec quelques recettes italiennes à essayer, une journée dédiée entièrement aux étudiants de la langue italienne, des rencontres institutionnelles et privées de la délégation agro-industrielle de l’Italie. C’est donc une très bonne occasion pour continuer de renforcer les liens entre nos deux pays et de faire le point sur notre fructueuse coopération.

Que dire de votre implication dans la promotion de la langue italienne en dehors de cette semaine ?

L’Ambassade d’Italie oeuvre toute l’année pour la promotion de la langue italienne au Cameroun. Sur demande, les universités et les écoles secondaires qui enseignent la langue italienne reçoivent quelques contributions dans le but de perfectionner la connaissance de la langue par les enseignants, mais aussi de faire recours à quelques lecteurs et fournir des textes en italien. Les acteurs principaux sont le ministère des Enseignements secondaires qui joue un grand rôle dans la promotion de la langue italienne dans les collèges et les lycées, ainsi que le ministère de l’Enseignement supérieur avec les Universités de Maroua, Yaoundé I, Douala et Dschang; et l’Université Catholique d’Afrique centrale. Dans ce contexte, il ne faut pas oublier l’importante contribution et les activités des centres privés de langue italienne. Cette année encore, les étudiants camerounais sont partis étudier en Italie et des bourses d’études ont été octroyées pour les cycles supérieurs.

Quel commentaire faîtes-vous des résultats obtenus par tout ce déploiement sur le territoire national ?

L’intérêt des jeunes Camerounais pour la langue et la culture italienne est croissant et on assiste à une augmentation des instances pour l’enseignement de notre langue. Aujourd’hui, l’italien est enseigné dans 32 départements des 10 régions du pays, ce qui donne un total d’environ 7600 apprenants encadrés par 85 enseignants. Au plan de l’encadrement pédagogique des enseignants, le Minesec compte actuellement 12 inspecteurs pédagogiques régionaux et deux inspecteurs pédagogiques nationaux. L’Ambassade d’Italie a également lancé un programme d’échanges entre les étudiants camerounais des lycées de la langue italienne et les étudiants en Italie dans une optique de « grandir ensemble ». Pour le niveau supérieur, l’Ecole normale supérieure de Maroua assure la formation des enseignants des premier et deuxième cycles, et comme l’impose le constat, il y a besoin d’une formation régulière d’un plus grand nombre de professeurs pour encadrer ces étudiants de la langue italienne en numéro croissant.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category